cp

  • 1

Histoire d'arbitres ! et de 3 pour M. MILLOTTE..... Souvenirs souvenirs
ou bien les 5 dernières minutes du commissaire MILLOTTE

Le 25 février 2012 Stade Aurillacois 20 - Auch 21

Nous en sommes à la 79e minute. Aurillac se dirige vers une victoire, étriquée certes, 20 à 18 (voir compte rendu ci-dessous)

Fiche technique 
Aurillac: Stade Jean-Alric (samedi 25 Févier 2012 à 18h30)
Spectateurs: 2 500 environ
Arbitre : Monsieur Laurent Millotte (Comité Ile de France)
Stade Aurillacois : Un essai Arno Coetzee (42e) - 5 pénalités  Maxime Petitjean (10e, 23e, 36e, 50e, 58e)  
Auch:  7 pénalités Pierre-Alexandre Dut (18e, 25e, 29e, 32e, 52e, 74 & 79e)  

Exclusions temporaires: Olivier Grimaud (anti-jeu) (38e / 48e) - Mathieu De Pauw (57e / 67e) pour Auch 

La composition du XV de départ, pour le StadeAurillacois, était la suivante: 

(1) Antoine Fournier (2) Jo Clark (3) Jason Marshall (4) Simon Pinet (5) Duncan Naude (6) Saïd Hirèche (7) Mathieu Lescure (8) Utu Maninoa (9) Paul Boisset (10) Delkheith Pottas (11) Arno Coetzee (12) Kobus Kemp (cap) (13) Ropate Ratu (15) Maxime Petitjean 

Sont entrés en cours de jeu: (16) Karlen Asieshvili (18) Julien Maréchal (19) Pierre Lajarrige  (23) Giorgi Natsarashvili 

Ne sont pas entrés: Pablo Suarez, Julien Rebotton, Lee Adriaanse, Albert Valentin

 Grande désillusion à "Jean-Alric

Une fois n'est pas coutume, nous allons débuter ce commentaire en parlant de l'arbitrage. Non il ne s'agit pas de tirer à boulet rouge sur un homme, mais d'éssayer de comprendre certaines décisions. Interviewé par les journalistes du "Midol", il y a de cela une ou deux années, le patron des arbitres avait déclaré: En rugby 50% des fautes sont effectives, les autres 50% subjectives. En clair ceci veut dire qu'une faute sur deux reste à l'appréciation du directeur de jeu qui peut siffler ce qu'il pense avoir vu et s'en expliquer le cas échéant. 
Lors de ce dernier week-end le Stade Aurillacois qui avait, semble t-il, les moyens de remporter le match, même si le score est resté serré durant toute la partie, s'est incliné à la dernière minute de jeu sur une pénalité, discutable, accordée à l'adversaire.
Résumons les faits: Sur un coup de pied à suivre, un joueur cantalien serait parti légèrement devant son partenaire en possession du ballon, ce qui ne semble pas évident du tout au vu de la vidéo. La position du joueur soit disant fautif n'a pas vraiment d' incidence sur le déroulement du jeu, il ne présente aucune gêne pour l'adversaire. On peut aisément comparer cette action à un passage à vide ou le joueur se trouve effectivement devant ses partenaires sans pour autant gêner la défense adverse. Dans la plus part des cas cette position, illicite certes, n'est pas santionnée par les arbitres. Hélas pour les cantaliens monsieur Millotte accorde une pénalité au bénéfice des visiteurs conscient, sans aucun doute, que sa décision risque de changer l'issue de la rencontre. On connaît la suite..... Avec un buteur de la trempe de Pierre Alexandre Dut (7 tentatives pour autant de réussites) ça ne pardonne guère. Voila comment une victoire s'envole en quelques secondes. Merci Monsieur Millotte

 

 22 décembre 2017 Stade Aurillacois 16 Montauban 22

Aurillac Stade Jean-Alric 22 décembre 2017
2 500 spectateurs environ
Arbitre central: Monsieur Laurent Millotte (Comité Ile de France) 

Score à la pause: 13 à 10 pour Aurillac
Score final: 22 à 16 pour Montauban

Stade Aurillacois: 1 essai Lutu Taukeiaho(34e) - 1 transformation & 3 pénalités (6e, 40e,52e) Joris Segonds

Montauban: 3 essais Christopher Vaotoa (12e), Pierre Sayerse (48e), Sveen D'Hooghe (63e) - 2 transformations (12e & 63e) & 1 pénalité (2e) de Jérome Bosviel

Exclusions : Maxime Granouillet(80e + 10), Romain Briatte (80e + 10) pour Aurillac - Waisele Sukanaveita (80e + 10) pour Montauban

Triste fin de rencontre à "Jean-Alric" avec 3 cartons rouges distribués par Monsieur Millotte. Ce dernier aurait pu en ajouter deux de plus ( un pour le pilier Montalbannais, soit disant blessé, mais apparemment en excellente forme au point de faire son retour sur la pelouse pour participer à la générale et un pour lui-même, loin d'être irréprochable dans cette parodie de fin de rencontre.

En rugby il y a les régles mais aussi l'esprit !!
Si les règles tolèrent ce genre de mascarade... Alors il faut changer les règles !

Il est peu probable que Monsieur Millotte soit invité à passer ses vacances dans le Cantal !

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Vendredi 21 septembre 2018 à 20h
Stade Jean-Alric
Arbitre Monsieur Laurent MILLOTTE Comité Ile de France 

Stade Aurillacois 12 - Nevers 16

 

Equipe


La compositions des équipes

Logo aurillac

1 - NOSTADT  -  2 - RUDE  - 3 - ALVES
 4 - HEZARD - 5 - CORBEX 
 6 - TSUTSKIRIDZE - 8 -ANDERDORFF -7 - ROUSSEL,
 9 - BOISSET (cap) - 10 - SEGONDS
11 - LOHORE - 12 - CASSAN - 13 - DUBOURDEAU - 14 -SALLES
15 -  MC PHEE

Remplaçants: 16 SAVEA - 17 SEYROLLE - 18 LOMIDZE - 19  MAITUKU - 20 NEL - 21  DE WET -  22  LEBRETON - 23 OJOVAN

Entraîneurs: André BESTER - Thierry PEUCHLESTRADE 
Entraîneurs adjoints stagiaires: Matthieu LESCUR, Tom PALMER, Maxime PETITJEAN
Préparateur physique: Sebastien DELPIROU

Logo nevers

1 - CURIE -  2 - MAURY - 3 - ROELOFSE
 4 - BRADSHAW - 5 - CHALUREAU
 6 - BASTIDE - 8 - MANEVY  - 7 - COTTE
 9 - URRUTY - 10 - HENRY
11 - BONUVALOT - 12 - BOLAKORO- 13 - NAQIRI - 14 - RAISUQE
 15 -  LE GAL

Remplaçants: 16 TARRIT - 17 SENEKA  - 18 CEYTE  - 19 QUERCY - 20 KAZUBEK - 21 BESSAGUET  -  22 VUILLEMEIN - 23 LOLOHEA

Entraîneurs: Xavier PEMEJA - Sébastien FOUASSIER - Guillaume JAN
Préparateur physique: Cyril RAILLARD - Brice JAFFUEL - Maxime MOUTTET

Stade Jean-Alric
Arbitre: Monsieur Laurent Millotte Comité Ile de France
Spectateurs:  3 000 environ
Score à la mi-temps: 12 à 06 pour Aurillac

Stade Aurillacois: 1 essai Shaun ADENDORFF (10e), de pénalité (31e)
Nevers: 1 essai Loic LE GAL (77e), 1 transformation de Nicolas VUILLEMIN & 3 pénalités Zack HENRY (16e, 38e, 53e)

Le hold-up parfait! Merci M. Millotte !!!!!

Ce match pourrait se résumer ainsi:  Aurillac: courage et combativité, Nevers opportunisme et complicité arbitrale. "Nous avons réussi le hold-up parfait (dixit: Frédéric URRUTY demi de mêlée de l' U.S.O.N)". Cette équipe de la Nièvre n'a pas besoin de cette complicité. Elle dispose de suffisamment de moyens humains et financiers pour réussir sa saison. Avec un pack de "mammouth" composé d'avants de taille et de poids, de trois quarts au physique de déménageurs, les joueurs de la Nièvre se sont néanmoins fait bouger par des cantaliens courageux et héroiques en défense. Dominateurs en mêlée, performants en touche les cantaliens méritaient amplement la victoire. Hélas ça n'aura pas suffit pour empocher les quatre points. A qui la faute ?
Que dire de  M. MILLOTTE ? Qu'il fut égal à lui même ! c'est à dire bien au dessous du niveau que l'on est en droit d'attendre dans un sport professionnel ! La question que l'on peut se poser est de savoir si c'est de l'incompétence, de l'incohérence ou autre chose !!!!! Les cantaliens n'ont pas oublié la défaite de la saison précédente, sur cette même pelouse, face à montauban. Une fin de rencontre rocambolesque avec les tricheries à répétition des Montalbannais, tout celà avec la bénédiction de M. MILLOTTE !OUI OUI en effet c'était bien lui qui officiait ce jour là.
Revenons sur l'analyse de cette rencontre riche en paradoxes. Dés la 10e minute le pack cantalien enfonce son vis à vis pour un essai attribué au puissant numéro 8 Shaun ADENDORFF. Vingt minutes plus tard, nouvelle épreuve de force du pack cantalien qui met à la faute son adversaire, sur sa ligne de but. Monsieur Millotte ne peut faire autre chose que d'accorder l'essai de pénalité. A la 57e minute, de jeu, Aurillac inscrit son troisième essai après une superbe action collective. C'est celui du bonus offensif. Hélas Monsieur Millotte l'annule pour une, soit disant, position de hors jeu ? alors que les visiteurs se sont mis une nouvelle fois à la faute. (la vidéo dira ce qu'il en est exactement). A la 75e minute, comme souvent dans cette partie, le pack cantalien prend le dessus sur son robuste adversaire. Le numéro 3 nivernais fait "pschitt" remonté par son jeune adversaire Lucas SEYROLLE. Au lieu de donner une pénalité en faveur d'Aurillac, l'arbitre ordonne une nouvelle mêlée. Nous sommes dans le camp des visiteurs. Nevers gratte un ballon. Le puissant ailier Josaia RAISUQE s'en empare et renverse deux adversaires. La défense cantalienne se trouve ainsi diminuée et l'arrière Loic LE GAL a le champ libre pour aller applatir l'essai assassin. C'est le KO pour les cantalous.
Il faut tout de même signaler que, lors de cette rencontre, les cantaliens ont très souvent occupé le camp nivernais. Malgré cette occupation le buteur, Joris SEGONGS, n'a pas eu la moindre occasion d'exercer ses talents. A croire que les visiteurs n'ont commis aucune faute, dans leur camp ...Curieux non ! Il est peu probable que Monsieur Millotte vienne passer ses vacances dans le Cantal.
Malgré cette énorme déception il va falloir s'en remettre rapidement. Tout le monde est déçu. On pense d'abord aux joueurs qui ont été, une fois de plus, très combatifs. Au staff qui fait le maximum malgré un effectif amoindri par les nombreuses blessures. Au fidèle public cantalien qui est malheureux, prncipalement pour les joueurs qui ont tout donné, même s'ils ont commis quelques erreurs.
Le week-end  prochain les Aurillacois rendront visite au voisin corrézien pour un derby qui ne devrait pas manquer de saveur. Il faut que le public cantalien se déplace en masse pour soutenir ses protégés qui en auront bien besoin.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

De l'Antiquité au XVIe siècle

  • 1

Sites et musées

  • 1
  • 2
  • 3
voir plus... et appuyez sur la touche SHIFT pour voir tout voir tout

Du XVIIe au XIXe siècle

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Mémoire d'homme

  • 1
  • 2
  • 3

Tradition

  • 1
  • 2

Du XXe au XXIe siècle

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14

Culture | Articles récents

  • Manuel Rispal, passeur de mémoire

    Manuel Rispal, passeur de mémoire

    La résistance en Auvergne et dans le Massif Central Manuel Rispal en conférence à Laroquebrou en 2014 Ayant eu l’opportunité d’assister à plusieurs conférences de Manuel Rispal, j’ai pris la mesure de la somme de savoirs accumulés au fil du temps sur son thème de prédilection, la résistance en Auvergne et dans le Massif Central. Bien sûr, des ouvrages existent ici et là sur ce sujet, mais personne n’est allé aussi loin dans le recoupement, dans l’identification et dans l’organisation de l’information disponible. Aussi, bien qu’il soit né quelques années après la fin du conflit, c’est le plus légitimement du Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10