cp

Le muguet et ses clochettes ont toujours symbolisé le printemps, il était considéré par les Celtes comme porte-bonheur. La tradition d’offrir un brin de muguet remonterait à la Renaissance. Dans les campagnes, il était d'usage, de l’offrir pour chasser la malédiction de l'hiver.

muguet 3

En 1560, le roi Charles IX en visite la Drôme se voit offrir un brin de muguet par un chevalier.

Ayant beaucoup apprécié ce geste, l’année suivante la tradition du muguet de mai est officialisée par le roi qui demande à ce que les dames de la cour en reçoivent un brin porte-bonheur le 1er mai.

Le muguet symbolise aussi la fête du travail depuis la deuxième guerre mondiale.

En 1941 le maréchal Pétain dont le gouvernement siège à Vichy déclare que le 1er mai sera la Fête du travail, jour chômé et non payé. C’est en 1947 que ce jour sera férié et payé.

De nos jours, le muguet est plus que jamais la fleur du 1er mai, autant pour sa portée politique que pour ses vertus porte-bonheur.

Originaire du Japon il est aussi appelé lis des vallées, c’est une plante herbacée et vivace de la famille des Liliacées. 

Ses fleurs en forme de petites clochettes sont disposées le long d’une hampe unique, et toutes tournées du même côté. Autour d’elles, deux feuilles se dressent, parfois trois. La floraison du muguet est plutôt brève, de l’ordre de 3 à 4 semaines entre avril et juillet.

Ses grelots sont généralement blancs, parfois rosés (c’est le cas pour la variété ‘Rosea’), et offrent un parfum suave, légèrement musqué. Après la floraison et jusqu’au mois d’octobre, la fleur est remplacée par un fruit sous la forme d’une petite baie rouge. Le muguet se multiplie facilement grâce à son rhizome, appelé « griffe ».

Si beau et si odorant soit-il, il est classé parmi les plantes à haute toxicité ! Il contient de la convallarine dont les effets sont proches de ceux de la digitaline. Son ingestion provoque des vomissements, des douleurs abdominales et des problèmes cardiaques pouvant entraîner la mort. Il est prudent de ne pas le laisser à proximité des jeunes enfants.

Mais en cette année 2020 complètement bouleversée, même si la tradition est maintenue, on ne verra pas les vendeurs à la sauvette au coin de le rue ou au bord des routes proposant de vive voix les petits bouquets. Il faudra s’adresser aux fleuristes et horticulteurs autorisés à assurer la vente et attendre sagement son tour pour ne pas se précipiter autour des bancs garnis, confinement oblige. Quant aux traditionnels défilés, ils n’auront pas lieu.

Le muguet était l’emblème du chansonnier Félix Mayol originaire de Toulon, célèbre auteur de « Viens poupoule ». Le soir de sa première scène à Paris, il en portait un brin à sa jaquette. Le concert fut un tel succès qu’il décida de conserver ce muguet porte-bonheur qui devint son objet fétiche.

En l’honneur de cette figure toulonnaise, le RTC, club de rugby de la ville, a intégré le muguet dans son emblème.

Christian Dior, le célèbre couturier, très superstitieux, en portait souvent un brin à sa boutonnière. En 1954 il a même consacré une collection entière au muguet.