cp

  • buron-legal.jpg
  • cepes.jpg
  • cerf.jpg
  • chataigne3.jpg
  • gsrugby.jpg
  • IAurillacJordanne.jpg
  • lac-des-cascades-Cheylade.jpg
  • Puy-Griou-Nierveze.jpg
  • Puy-Violent.jpg
  • vallée de Mandailles (12).JPG

Fiche technique:
Stade Jean-Dauger à Bayonne
8 500 spectateurs environ
Arbitre central: Monsieur Cédric Clave (Comité Armagnac-Bigorre)
Score à la pause: 10 à 9 pour Bayonne
Score final: 13 à 12 pour Bayonne

Stade Aurillacois: 4 pénalités (3e, 23e, 29e, 70e) de  Maxime Petitjean

Bayonne: 1 essai de pénalité (39e)  1 transformation  & 2 pénalités (16e, 64e) Wesllied Du Plessis 

Exclusions temporaires:Flavien Nouhaillaguet (29e/39e), Pierre Roussel 34e/44e pour Aurillac 

La composition du XV de départ, pour le Stade Aurillacois, était la suivante:

(1) Maxime Escur (2) Nicolas Catanzano (3) Nikoloz Khatiashvili (4) Levan Datunashvili (5) Baptiste Hézard (6) Utu Maninoa (7) Pierre Roussel (8) Flavien Nouhaillaguet (9) Paul Boiset (10) Maxime Petitjean (cap) (11) Conor Gaston (12) Merab Sharikadze (13) Robert Lilomaiava  (14) Alexander Luatua (15) Jack Mc Phee

Sont entrés en cours de jeu:  Manu Leiataua > Nicolas Catanzao (60e) - Grégory Fabro > Maxime Escure (60e) - Anthony Alvès > Nikoloz Khatiashvili (52e) - Mathieu LescureFlavien Nouhaillaguet  (54e) Latuka Maituku > Baptiste Hézard (64e) - Théo Nanette > Paul Boisset  (78e) Jean-Philippe Cassan > Robert Lilomaiava (55e) - Albert Valentin > Alexander Luatua (70e)

Ne sont pas entrés à Aurillac:

Infirmerie: Richard Fourcade, Antoine Fournier, Maxime Granouillet

Composition du XV Bayonnais:

(1) Aretz Iguiniz (2) Simon Labouyrie (3) Richard Choirat (4) Pelu Ian Taele (5) Pablo Huette (6) Jean Monribot (cap(7) Jean Jo Marmouillet (8) Pieter Jan Van Lill (9) Guillaume Rouet (10) Willem Du Plessis (11) Martin Bustos-Moyano (12) Gabrielle Lovobalavu (13Bastien Fuster (14) Martin Lavau (15) Benjamin Thiery

Sont entrés en cours de jeu: Anton Petrishvili > Aretz Iguiniz (70e) - Ofe Fainga 'Anuku > Richard Choirat (50e) - Rassi Van Vuuren > Simon Labouyrie  (50e) - Joubert Horne > Pietre Jan Van Lill (68e) - Benjamin Macome > Jean Monribot (38e) - Charlie Cassang > Guillaume Rouet (74e) 

Entraîneurs à Aurillac: Jérémy Davidson & Thierry Peuchlestrade 
Préparateur physique: Sébastien Delpirou 
Entraîneurs à Bayonne: Vincent Echeto, Nicolas Morlaês, Dewald Senekal
Préparateur Physique:Yann Sivy, Pierre Lassus

Un bon point pris chez un candidat à la montée

               Bayonne SA 1              

               Bayonne SA                     

C'est sous une pluie battante, quasi ininterrompue, que s'est déroulée cette rencontre de rugby. Le Pays Basque est une région magnifique, mais la pluviométrie est encore plus élévée que dans le Cantal. On ne savait pas trop ou en était les deux équipes après cette trêve des confiseurs. Quoi qu'il en soit les cantalous pas très à l'aise loin de leur base, ces derniers temps, affrontaient un ex pensionnaire du "Top 14", invaincu à domicile et dauphin des Lyonnais.
Durant une grosse demi-heure les hommes de Maxime Petitjean allaient tenir la gragée haute aux Basques. Grace à la botte du capitaine stadiste les visiteurs menaient au score 9 à 3. Avec un bonne occupation du terrain et une mêlée qui faisait plus que jeu égal avec ce qui se fait de mieux en "Pro D2", tous les espoirs étaient permis. Puis les Basques se faisaient de plus en plus pressants. Les cantaliens se mettaient à la faute et héritaient d'un premier carton jaune, suivi quelques minutes plus tard d'un second. Ils allaient, malgré tout résister jusqu'à quelques secondes de la pause. A 13 contre 15 ça devenait de plus en plus compliqué. Ce qui devait arriver arriva avec un essai de pénalité accordé aux Bayonnais qui prenaient, pour la première fois de la partie, le score en leur faveur. Ces exclusions ont coûté cher aux cantaliens. Dommage car ils pouvaient peut-être ramener plus que le point de bonus défensif.
La seconde période était moins engagée, les conditions climatiques et la fatigue commençaient à faire leur effet. Le score restait serré, les cantaliens tenaient bon et tout était encore possible. Si les bayonnais augmentaient, légèrement, leur avance sur pénalité, à dix minutes de la fin Maxime Petitjean réduisait l'écart pour un score final avec le plus petit écart possible.
Dans des conditions météorologiques détestables ce point reste tout de même une bonne affaire et nombreux sont ceux qui auraient signé pour un tel résultat, avant la rencontre. Finalement le Pays Basque ne réussit pas trop mal aux Auvergnats. Le point noir une nouvelle blessure, celle du jeune pilier Nikoloz Khatiashvili qui risque d'être éloigné des stades pour une assez longue durée. Aprés celle d' Antoine Fournier  de Maxime Granouillet, si on ajoute celle de Richard Fourcade en début de saison, le pack cantalien commence à payer le prix fort. 

Maintenant place à la prochaine rencontre, à "Jean-Alric" Jeudi 14 janvier à 20h45, avec la réception des Montois de Ropate Ratu et Savenaca Tokula.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

Notre association

 

logo equipeCP

Sites adhérents / amis

 

Sites amis vert

Météo du Cantal

 

logo MF

Le billet    
  • 1
Articles récents  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
Au jour le jour
 
image intro ukraine
  • Le Cantal, comment y venir ? +

    Le Cantal, comment y venir ? Situé dans le sud de la France, à 300 km de la Méditerrannée et de l'Atlantique. Lire la suite
  • Les musées adhérents de Cantalpassion +

    Les musées adhérents de Cantalpassion Avant de vous y rendre, pensez à les contacter pour connaître les conditions d'ouverture. musée de Lire la suite
  • Gîtes de nos adhérents +

    Gîtes de nos adhérents Dans le contexte de Covid19, selon un récent sondage, 87% des français prévoiraient de passer leurs vacances Lire la suite
  • Animations du Carladès +

  • Le Cantal en vidéo +

    Le Cantal en vidéo Avec l'autorisation de "Cantal Destination".     Lire la suite
  • 1