cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Samedi 30 janvier 2021 à 18 heures Stade Jean-Alric

Stade Aurillacois 22 - Oyonnax 16

Fiche technique : 
Stade Jean-Alric  
Spectateurs : Huis-clos. 
Arbitre: Monsieur David Beun Comité de Provence
Aurillac:
1 essai Thomas Vincent (38e), 1 transformation et 4 pénalités (6e, 13e, 61e, 67e) Thomas Salles - 1 drop-goal (55e) Thomas Vincent
Oyonnax: 1 essai Aurélien Callandret (2e), 1 transformation et 3 pénalités (10e, 17e, 47e) Yann Le Bourhis
Mi-temps: 13 - 13
Exclusions temporaire : NEANT
Exclusion définitive :  

Composition des équipes

 Logo aurillac

 15 . Th. SALLES
14.  L. VAN DAM 13. AJ. COERTZEN - 12. J. YOBO - 11. G. MINGUILLON
9 . H. BOUYSSOU - 10 . Th. VINCENT
7. P. ROUSSEL - 8. D. TISON - 6. B. SAGINADZE 
5. G. JAVAKHIA  - 4. J. DUFOUR
3 . G. KARTVELISHVILI - 2. L. NIORADZE - 1.  Y. AMROUNI

ballon rugby 3

1. A. BORDENAVE -  2. M. LEIATAUA - 3 . Th. LACLAYAT
  4. P. BATTYE -  5. Th. LASSALLE
6 . B. TAIEB - 8 . L. CREDOZ -  7. V. URSACHE
9 . J. GONDRAND - 10 . Y. LE BOURHIS
11 . T. GIRESSE- 12 . G. LOVOBALAVU - 13. A. SANDAY  -  14 .A. CALLANDRET 
15. T. ENSOR

Logo oyonnax

Remplaçants à Aurillac: 16.  A. SMTH > L. NIORADZE (50e) - 17. L. SEYROLLE > Y. AMROUNI (50e) - 18. JB. SINGER > G. JAVAKHIA (38e/41e & 61e) - 19. L. MAITUKU > D. TISON (61e) - 20.  P. BOISSET > H. BOUYSSOU (50e) -  21. A. NEISEN > JA. COERTZEN (47e) - 22. .O. KAUFUSI > P. ROUSSEL (61e)  - .23. J. SHATIRISHVILI > G. KARTVELISHVILI (67e) - P. ROUSSEL > J. DUFOUR (74e)
Remplaçants à Oyonnax: 16.B. GELEDAN - 17. T. RAYNAUD - 18. E. HERJEAN - 19. Th. TAULEIGNE - 20. I. EL KHATTABI - 21. L. BEAUXIS - 22. A. ZEGHDAR - 23. F. VAN WYK

Staff technique:
Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints: David BANQUET - Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN

Préparateur physique: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Oyonnax: Joël EL ABD - Manny EDMONDS - Vincent DEBATY
Préparateur physique: Bruno MONNET - Hubert DEBEDDE - Morgan DEFLERS - Romain ROLLIER

Une victoire qui fait le plus grand bien

SA OYO 2 JAN 2021

Photos Jean Michel Peyral

Une fois de plus, la troisième consécutive, les cantaliens encaissent un essai, dans les toutes premières minutes de jeu. Oublions cela pour mieux savourer cette belle victoire. Les hommes de Roméo Gontineac et Pierre Roussel ont été solides, mais pas seulement. Ils ont été talentueux et disciplinés. Pour la troisième fois consécutive, également, les joueurs du Cantal n'ont pas subi les foudres de l'arbitrage (pas d'exclusion). Le stade a emmagasiné 10 points, sur les trois dernières rencontres, c'est plutôt pas mal ! et en même temps une bonne dose de confiance.
Cette rencontre avait mal débuté, pour les "cantalous". On se demande, parfois, si ces mauvaises entames ne génèrent pas un plus dans l'envie ? C'est la question que l'on pourrait se poser (Béziers, Oyonnax). On a souvent vu des équipes démarrer très fort et s'écrouler par la suite. Evidemment, pour que ça fonctionne, il faut disposer d'un bon mental. C'est ce que semble posséder cette équipe cantalienne.
Revenons au déroulement de cette rencontre. Après l'essai de 60 mètres d'Aurélien Callandret et deux pénalités, de part et d'autre, on se rapproche de la mi-temps. Le score est de 13 à 6 en faveur des Oyonnaxiens.
Jusque là il ne s'était pas passé grand chose. Chaque équipe avait plus ou moins scoré, chaque fois qu'elle avait occupé le camp adverse. Le jeu se déroule dans la partie centrale du terrain. Le ballon est entre les mains de l'ouvreur Auvergnat, Thomas Vincent. Ce dernier tape un petit coup de pied rasant, pour lui même. Il récupère le ballon, redonne un petit coup de pied par dessus le dernier défenseur. Il pousse au pied et aplati au pied des poteaux. C'est probablement le tournant du match. Avec la transformation de Thomas Salles, les cantaliens reviennent à hauteur de leur adversaire. On a coutume de dire que marquer juste avant la pause est très important. Dans tous les cas le geste réalisé par l'ouvreur cantalien est un modèle du genre et démontre le talent de ce joueur. Signalons, au passage, que Thomas Vincent devient le meilleur marqueur du SA avec quatre réalisations à son actif. Score 13 à 13 à la pause.
La seconde période sera maîtrisée par les "cantalous". Les avants Aurillacois ont pris la mesure sur leurs vis à vis. Le ballon est conservé au chaud. Durant cette domination Thomas Vincent claque un drop très opportuniste. L'adversaire se met à la faute et l'autre Thomas (Salles) se charge de faire fructifier le score, avec deux nouvelles pénalités, même si entre temps Yoann Le Bourhis avait redonné trois points d'avance aux siens.
Ce que l'on peut regretter c'est que les cantaliens ne se soient pas mis, définitivement, à l'abri durant ces minutes passées dans les 22 d'Oyonnax. Cela reste un problème à résoudre de ne pas concrétiser dans les temps forts. Enfoncer le clou, dans ces moments là, aurait probablement évité de se faire très peur, dans les dernières secondes de la partie.
Retenons quand même les valeurs de cette équipe Aurillacoise qui a défendu, corps et âme, durant ce moment crucial, avant la délivrance.
Maintenant place au repos. Les cantaliens à jour du calendrier vont pouvoir, contrairement à d'autres, récupérer de leurs efforts. Il le faudra car le prochain match, à Jean-Alric, sera ni plus ni moins que la réception du leader Vannes.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."