cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 16 avril 2021 à 19 heures

Stade Aurillacois 33 - Soyaux-Angoulême 21

SA Angoulême 16042021

Aurillac a gagné la première bataille !

Fiche technique :  
Aurillac : Stade Jean-Alric 
Spectateurs : Huis-clos. 
Arbitre : Monsieur Pierre-Baptiste Nuchy Comité Nouvelle Aquitaine 
Aurillac: 3 essais de pénalité (30e), Giorgi Javakhia (40e), Beka Saginadze (75e) - 2 transformations Thomas Vincent (41e), Thomas Salles (76e) - 4 pénaités Thomas Vincent (11e, 37e, 56e), Thomas Salles (67e)

Angoulême: 2 essais Wayne. Avei (20e), Sikeli Nabou (62e) - 1 transformation (21e) - 3 pénalités (3e, 9e, 70e) Dorian Jones
Mi-temps: 20 à 13 pour Aurillac
Exclusions temporaire: Giorgi Javakhia (10e/20e) poue Aurillac - Abdellatif Boutaty (28e38e), Rosario Leopolo (38e 48e) pour Angoulême
Exclusion définitive : 

Composition des équipes

 Logo aurillac

15 . A. NEISEN
14.  A. COERTZEN 13. J. YOBO - 12.  R. SAGOTE - 11. A. VALENTIN
9 . P. BOISSET - 10 . Th. VINCENT
7. P. ROUSSEL (cap) - 8. D. TISON - 6.  B. SAGINADZE
5. G. JAVAKHIA - 4. M. ROLLAND
3 . G. KARTVELISHVILI - 2. A. SMITH - 1.  A. PLANTIER

 ballon rugby 3

1. E. EL  ANSARI -  2. W. AVEI - 3 . R. HALAVATAU
  5 . M. POASA VAAI -  4 .A. BOUTATY

6 . P. BELZONS - 8 . R. COPELAND -  7. Q. WITT
9 . G. LAFORGUE  - 10 . D. JONES
11 . I. ETCHEVERRY  - 12 . N. NAQIRI - 13. L. MAU - 14 . K. RAIVONO
15. P. LAFITTE
Logo Angoulême

Remplaçants: 
Aurillac:16. L. NIORADZE > A. SMITH (78e) - 17. L. SEYROLLE > A. PLANTIER (56e) - 18. JB. SINGER > M. ROLLAND (10e20e) puis G. JAVAKHA (70e)  - 19. G. TSUTSKIRIDZE > P. ROUSSEL (57e) - 20.  H. BOUYSSOU >  P. BOISSET (78e) -  21. Th. SALLES > A. NEISEN (50e) - 22. O. HAVILI-KAUFUSI > D. TISON (67e) - 23. G. GAJION > G. KARTVELISHVILI (64e) - A. NEISEN > Th. VINCENT (60e) - P. ROUSSEL > M. ROLLAND (72e)
Angoulême: 16. P. DIMCHEFF  -17. L. GOGINAVA -  18. S. NABOU - 19. H. BOUTIN - 20. L. OMPRARET - 21. M. UGALDE - 22. J. EVEN - 23. Th. BERTHAUD

Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints: David BANQUET - Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN

Préparateur physique: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Angoulême: Vincent ETCHETO - Mirco BERGAMASCO - Tanguy KERDRAIN
Préparateur physique: Pierre SAGOT - Léandre BOUSSIRON

Merci, une fois de plus, au pack cantalien. Même si le premier essai, refusé pour faute préalable, a été marqué par Albert Valentin et le dernier aurait mérité de revenir à AJ Coertzen, ce sont les avants qui ont eu l'honneur de pointer en but.
Cette rencontre débutait de la plus mauvaise des manières, pour les cantaliens. Fautes après fautes ils voyaient le tableau d'affichage se garnir au profit des Angoumoisins 3 à 0 puis 6 à 0. Et comme si cela ne suffisait pas ils allaient se retrouver, rapidement, en infériorité numérique avec l'exclusion, pour dix minutes, du seconde ligne Giorgi Javakhia. Si Thomas Vincent réduisait le score, sur pénalité, c'est bien Angoulême qui prenait le large avec un essai du talonneur Wayne Avei. Essai transformé et 13 à 3 pour les visiteurs. Il aura fallu attendre qu'Angoulême se mette, à son tour, à commettre des fautes et voire son seconde ligne, Abdelladif Boutaty hériter d'une "biscotte" pour, enfin, réveiller les "cantalous".
C'est une certaine confusion qui va régner à ce moment là de la rencontre, et peut-être aussi le tournant du match. Albert Valentin aplati dans l'en but. L'essai semble parfaitement valable. Dans le même temps un joueur Angoumoisin se met à la faute, signalée par l'arbitre. Pas très loin de là Didier Tison s'explique avec Boutaty. L'arbitre signale, également, une faute du capitaine Aurillacois, Pierre Roussel. De ce fait l'arbitre annule l'essai, adresse un carton jaune à Boutaty, jugé responsable, et donne pénalité au Stade Aurillacois. Ces derniers demandent la mêlée. Sur cette dernière les Charentais sont sanctionnés d'un essai de pénalité. (10 à 13) pour Angoulême.
Le Stade semble avoir pris la mesure des visiteurs. Thomas Vincent passe sa seconde pénalité 13 partout. Les Cantaliens sentent qu'ils peuvent enfoncer le clous. Les avants en remettent une couche et c'est le seconde ligne, Giorgi Javakhia, qui s'écroule entre les poteaux. Le buteur cantalien transforme et les Auvergnats regagnent les vestiaires sur le score de (20 à 13), en leur faveur.
Si pendant ce temps les visiteurs avaient récupéré leur puni, ils en perdaient un autre pour dix minutes. L'indiscipline avait changé de camp. Le buteur Auvergnat ajoutait trois points (23 à 13). Pas pour longtemps, puisque les Charentais, pas résignés du tout, inscrivaient leur deuxième essai, non transformé. (18 à 23). Les buteurs, de chaque équipe, rajoutaient trois points chacun. (26 à 21).
Il restait une bonne dizaine de minutes avant le terme de cette partie. Elles allaient être à l'avantage des Cantaliens. Une superbe attaque des trois quarts, cette fois, voyait Jimmy Yobo prendre le large et retrouver son ailier AJ Coertzen qui semblait pouvoir aller de l'autre côté de la ligne, mais il était repris à quelques centimètres. Heureusement, les avants étaient encore là et c'est le troisième ligne Beka Saginadze qui terminait le travail. 33 à 21 avec la transformation de Thomas Salles. Sur l'engagement, d'Angoulême, le ballon était repris, de volée, par un Cantalien et il s'en ai fallu de peu qu'il inscrive le quatrième essai.
Il n'aura manqué que le point de bonus offensif pour que la soirée soit complète. Néanmoins quelques résultats du jour sont plutôt favorables aux Aurillacois.
Le maintien en "Pro D2" n'est pas assuré pour autant. Il va falloir batailler encore durant 240 minutes, pour connaître le dénouement.
En attendant c'est une bonne opération qu'à réalisé le Stade Aurillacois, ce soir. Ils viennent de gagner une bataille mais ....
Le week-end prochain ils se rendront au Pays Basque pour affronter des Biarrots proches de la qualification. Ramener un petit quelque chose de la bas serait une belle affaire.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.