cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Stade Aurillacois 43 - Provence Rugby 05
30e lestade reste en Pro D2

Le Stade reste en "Pro D2" et remonte à la 10e place

Fiche technique :  
Aurillac : Stade Jean-Alric vendredi 14 Mai 2021 à 18h30
Spectateurs : Huis-clos. 
Arbitre : Monsieur Cédric Marchat Comité Midi-Pyrénées
Aurillac: 6 essais AJ Coertzen (23e), Anderson Neisen (33e), de pénalié (39e), Paul Boisset (46e), Albert Valentin (60e), Charlie Francoz (75e) - 4 transformations (34e, 47e, 76e) Thomas Salles (61e) Paul Boisset - 1 pénalité (30e) Thomas Salles

Provence: 1 essai Antonin Gontard (51e)
Mi-temps: 22 à 0 pour Aurillac
Exclusions temporaire: Lucas Poirson (32e/42e), Baptiste Delage (40e/50e) pour Provence
Exclusion définitive : 

Composition des équipes

 Logo aurillac

 15 . Th. SALLES
14. AJ. COERTZEN 13. J. YOBO  - 12. R. SAGOTE  - 11. A. VALENTIN
9 . P. BOISSET - 10 . A. NEISEN
7. P. ROUSSEL (cap) - 8. D. TISON - 6.  G. TSUTSKIRIDZE
5. G JAVAKHIA . 4 - M. ROLLAND
3 . G. KARTVELISHVILI - 2. A. SMITH - 1.  L. SEYROLLE

ballon rugby 3

1. SOAVE -  2 . LAGET - 3 . VERNET 
  4. MALANDA  -  5. LE DEVEDEC
6. MARTIN - 8. CHABRIOL - 7. MOUSTIES

9. RADOSAVLJEVIC (cap) - 10. LAVERGNE
11. POIRSON - 12.  BELAN - 13. B. DELAGE - 14. GUIGNON
15. LE GARFF

Logo aix

Remplaçants à Aurillac: 16. L. NIORADZE > A. SMITH (50e)  - 17.A. PLANTIER > L. SEYROLLE (50e)  - 18. B. SINGER > G. JAVAKHIA (54e) - 19.  SAGINADZE > P. ROUSSEL (50e) - 20.  H. BOUYSSOU > P. BOISSET (63e) -  21. M. PALMIER > A. NEISSEN (54e) - 22. Ch. FRANCOZ > D. TISON (54e) - 23. G. GAJION > G. KARTVELISCHILI (50e) - P. ROUSSEL > G. TSUUSKIRIDZE (64e) - G. JAVAKHIA > M. ROLLAND (70e)

Remplaçants à Provence: 16. GONTARD >   - 17. CORBEL >  - 18.NKINSI >   19.  GUIRY >- 20.  BAU -  21. BROUSSE > - 22. CHARLAT > - 23. LOUKIA > 

Entraîneurs principal à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints: David Banquet - Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN

Préparateur physique: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Provence: Mauricio REGGIARDO - Fabien CIBRAY - Romain LAUGA
Préparateur physique: Loïc LOUIT

Ce soir nous voulons oublier les mauvais moments vécus lors de cette saison 2020/2021. Saison marquée par la "covid", d'abord, qui a privé les supporters de présence au stade et de cette communion particulière avec les joueurs. Tout cela a changé beaucoup de choses dans notre quotidien. Ce soir nous retiendrons cette belle victoire qui permet au Stade Aurillacois de rester dans le monde du rugby professionnel. C'est très important pour le Club, mais aussi pour la ville et tout le département. Alors, aujourd'hui, savourons ces moment exceptionnels qui apportent un peu d'allégresse dans ce monde compliqué. Oui ce n'est que du sport, comme dirons certains ! Mais du moment que cela rend les gens un peu plus heureux, ne boudons pas ce plaisir.
C'était également la 30e et dernière journée de ce marathon qu'est le championnat de "Pro D2". Comme chaque fin de saison elle est marquée par de nombreux changements dans les effectifs. Des joueurs quittent le Club, pour d'autre horizons. D'autres mettent fin à leur carrière sportive. Ce sont des moments d'intenses émotions pour ces garçons, mais aussi pour ceux qui les ont accompagnés durant une partie ou la totalité de leur carrière.
Cette année des joueurs emblématiques vont tourner une page importante de leur vie. Nous ne citerons que les principaux, ceux qui ont marqué le club par leurs qualités rugbystiques et humaines mais aussi dans la durée.

 Paulo porté par ses pairs


En premier nous citerons l'emblématique demi de mêlée Paul Boisset . 25 années de fidélité au club. Arrivé à l'école de rugby dès l'âge de 8 ans "Paulo",  n'aura connu qu'un seul et unique Club, ce qui est exceptionnel dans le sport professionnel. Enfant du Pays, son avenir est tout tracé puis qu'il va intégrer l'entreprise familiale dans laquelle il s'est déjà beaucoup investi. Nous pensons qu'il ne s'éloignera pas de "son stade", pour autant, et que nous le reverrons, avec grand plaisir, dans l'enceinte de "Jean-Alric". Bonne chance pour la suite "Paulo"

Jean Phi Jack 30e
Il y a également Jean Philippe Cassan qui prend sa retraite sportive. Lui aussi n'a quasiment connu qu'un seul Club. Natif de Marmanhac il est arrivé très jeune au Stade Aurillacois. Sa dernière saison a été marquée par des blessures qui l'on empêché de participer comme il aurai du. Lui aussi a quelque peu anticipé l'après rugby en créant sa propre entreprise "Agence Immobilière". Nous lui souhaitons la meilleure des réussites dans sa nouvelle activité.

Un troisième garçon va également tirer sa révérence, Jack Mc Phee. Lui n'est pas un "Cantalou" pur fruit ! Arrivé de sa Nouvelle-Zélande en 2012, il aura passé 9 saisons sous les couleurs "rouge et bleu" du Stade Aurillacois. Joueur élégant et talentueux il a fait partie des meilleurs arrières de "Pro D2". Malheureusement il aura connu quelques ennuis "commotions cérébrales répétées" qui ne lui auront pas permis d'aller jusqu'au terme de son contrat. La bonne nouvelle est qu'il a fait sa vie dans le Cantal en créant, ici, sa famille. Nous sommes donc appelé à revoir celui que l'on surnommait "le grand Jack".

D'autres vont partir tenter leur chance ailleurs. Nous pensons à Thomas Salles, enfant de la vallée. A Jérôme Dufour, Youssef Amrouni, Reece Hewat, Adrien Corbex, Beka Saginaze. Nous leur souhaitons la meilleure réussite possible dans leurs nouveaux clubs. N'oublions pas non plus ceux qui sont venu donner un coup de main, prêtés pour quelques temps par leur club. Thomas Vincent et Charlie Francoz. Merci à eux.

Larbitre Marchat salut à Paul

Paulo quitte la pelouse félicité par l'arbitre Cédric Marchat

Quelques mots, tout de même, sur cette belle victoire qui permet au Stade Aurillacois de prolonger son contrat avec la "Pro D2". Si le premier quart d'heure a quelque peu inquiété les supporters, avec de jeunes Provençaux sans complexes, dés que la machine cantalienne s'est mise en route il n''y a eu guère de suspense, sur l'issue de la rencontre. En menant 22 à 0 à la pause, la messe était dite. Avec 6 essais (3 par mi-temps), les Aurillacois ont fait le job. Dans le même temps Valence-Romans prenait gros à Oyonnax. Si les cantaliens partaient avec un avantage de 4 points, sur leur seul concurrent, mathématiquement, tout était encore possible. Dans le même temps ils remontent au classement, de la 14e à la 10e place, en attendant l'application de la péréquation pour Mont de Marsan

Signalons, au passage, que de nombreux supporters ont accueilli, avec une belle haie d'honneur sur le parvis de "Jean-Alric", les joueurs avant la rencontre. Une manifestation qui n'était pas sans rappeler, dans un contexte différent "covid oblige", le demi finale de 2016 face à Mont de Marsan. Nous pensons que les joueurs ont apprécié ce geste d'encouragement.

Nous souhaitons de bonnes vacances à tout le monde, surtout aux joueurs et au staff soulagés après des journées d'incertitudes. Tout est bien qui finit bien. Encore BRAVO et MERCI.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.