cp

  • 1

Dernier résultat

Vendredi 11 Février 2022 à 19h00 Stade Jean-Alric 

Stade Aurillacois 12 - Colomiers 10

Fiche technique :  -

Aurillac : Stade Jean-Alric 
Spectateurs : 2 000 environ
Arbitre : Monsieur Jérémy Rozier Comité Ile de France
Mi-temps: 12 à 5 pour Aurillac
Aurillac: 2 essais de AJ Coertzen (9e), Théo Cambon (40e + 2) - une transformation de Marc Palmier
Colomiers: 2 essais de Valentin Saurs (36e), Waël Ponpon (64e)
Exclusions temporaire: 
Exclusion définitive : 
Sorti sur blessure:

Composition des équipes 
Logo aurillac

 15. PETER NELSON
14. ELIJHA NIKO 13. JIMMY YOBO - 12. CHRISTA POWELL- 11. AJ COERTZEN
9. HUGO BOUYSOU - 10 . MARC PALMIER
7. THEO CAMBON - 8. DIDIER TISON  - 6. LATUKA MAITUKU (cap)
5. MARTIAL ROLLAND - 4. YANN TIVOLI
3 . GIORGI KARTVELISHVILI - 2.  THEO LACHAUD - 1. ALEXANDRE PLANTIER

 ballon rugby 3

1. TARAS  2. ELLIOT - 3. LEON
  4. GRANOUILLET -  5. CHARTIER
6. THOMAS - 8. CHATEAU (cap) -  7. PONPON
9. GORI- 10. JAVAUX
11. SAURS - 12. NICOT - 13. DCAMPAGNARO 14 .ROCODUGUNI
15. GIRARD

Logo colomiers

Remplaçants à Aurillac: 16. LUKA NIORADZE > Théo Lachaud (55e) - 17. LUCAS SEYROLLE  > Alexandre Plantier (55e)- 18.JEAN-BAPTISTE singer > Martial Rolland (52e) - 19;  STEVE MOUKETE > ann Tivoli (65e) 20. PIERRE ROUSSEL > Latuka Maituku (55e) -  21. BERNARD REGGIARDO > Hugo Bouyssou (75e) - 22. ANDERSON NEISEN  > Peter Nelson (58e) - 23. GHORGHE. GAJION > Giorgi Kartvelishvili (65e)

Remplaçants à Colomiers: 16. LARRIEU >  - 17. DJEHI >   - 18.. RICARD >   - 19. PEYSSON >  - 20. SEGUY >  -  21. SEGUELA >  - 22. PIMIENTA > - 23. PIRLET> 

Entraîneur Principal à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints:  David BANQUET - Mathieu LESCURE - Jérémy WANIN - Jean-Marc GOUDAL
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Colomiers: Julien SARRAUTE - Fabien  BERNEAU - Guillaume HOR - David SKELA - Fabrice CULINAT

Aurillac tout en maîtrise

Ce n'est pas nouveau. Les cantaliens sont meilleurs, lorsqu'ils sont confrontés aux "cadors". Ce soir les hommes de Roméo Gontinéac ont réalisé un match XXL. Ces Columérins, venus dans le Cantal pour en découdre, n'ont pas rendu la partie facile aux "rouge et bleu". Il fallait s'y attendre. Les banlieusards de la ville rose ont toujours rêvé de se frotter à leurs illustres voisins. 

Photos Jean Pierre Malichier

rugby Colomiers 2022 Touche                     SA Colomiers 2022 On se place

Face au quatrième, avant cette rencontre, les Aurillacois ont fait le "job". Une première période maîtrisée avec deux superbes essais. Celui de AJ Coertzen, d'abord, après une longue séquence. Ce dernier a débloqué son compteur après une longue période infructueuse. Quelques minutes avant la pause, Colomiers réduisait la marque par un essai, non transformé. Dans les arrêts de jeu, un superbe coup de pied délivré par Elijha Niko, permettait au jeune troisième ligne, Théo Cambon, d'inscrire en coin le deuxième essai stadiste. (12 à 5) pour Aurillac. Une première période aboutie avec de nombreux temps de jeu et une efficacité retrouvée.
La seconde allait s'avérer quelque peu différente. Les Cantaliens n'allaient plus rien marquer, alors que les visiteurs inscrivaient un nouvel essai. (12 à 10). Dire que les statistes ne se sont jamais fait peur, serait se mentir. Une tentative de drop de Marc Palmier était contrée. Une nouvelle frayeur sauvée par le retour du seconde ligne Yann Tivoli. Avec, seulement, deux petits points d'avance on est à l'abri de rien. Les Cantaliens continuaient à produire du jeu, mais leurs adversaires n'avaient nullement l'intention de céder quoi que ce soit. Dans ce second acte, ce sont surtout les défenses qui ont été mises à l'épreuve.
Cette fraiche soirée n'aura guerre réussi aux buteurs. Une seule réussite pour le Cantalien, zéro pour le Columérin. A souligner le côté discipline ou les Cantaliens ont comis un minimun de fautes.
Ce soir les Aurillacois ont prouvé que leur place, dans cette première moitié de tableau, n'était nullement usurpée. 
Dès vendredi prochain, les Cantaliens devront remettre "le couvert" avec une visite chez des Grenoblois, peu en réussite sur leur pelouse, mais qui disposent d'un groupe capable de faire beaucoup mieux.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."