cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 7 Octobre 2022 à 19h30

 Agen 43 - Stade Aurillacois 20

Les paroles n'auront pas suffi. Aurillac passe à côté de son match !

 

Fiche technique :  

Agen : Stade Armandie
Spectateurs : 10 000 environ
Arbitre : Monsieur Flavien Hourquet
Mi-temps: 24 à 10 pour Agen
Aurillac: 2 essais Elijah Niko (13e), Mikheil Alania (58e) - 2 transformations et 2 pénalités Antoine Aucagne

Agen: 6 essais Takula (4e & 51e), Farrance (29e), Lokotui (34e), Railevu (45e), Ramoka (81e) -  5 transformations Lagarde (5e, 30e, 35e, 46e), Vincent (83e) - 1 pénalité Lagarde (26e)

Exclusions Temporaire: Luka Nioradze (51e/61e)
Exclusion définitive : 

Logo aurillac

  15. ANDERSON NEISEN
14. SIMELI YABAKI  13. ELIJAH NIKO - 12. UCAS VACCARO - 11. AJ COERZEN
10 . ANTOINE AUCAGNE - 9. MIKHEIL ALANIA
7. BEKA SHVANGIRADZE -  8. LATUKA MAITUKU (cap) - 6. MAXIME PROFIT
5. JEAN-BAPTISTE SINGER - 4. EOGHAN MASTERSON 
3 . GIORGI KARTVELISHVILI - 2.  LUKA NIORADZE - 1. ALEXANDRE PLANTIER

 ballon rugby 3

  1. HANS LOMBARD -  2 . LORIS ZARANTONELLO - 3 . MALIK HAMADACHE
  4.  JOE MAKSSYMIW-  5. ZAK FARRANCE
7. VINCENT FARRE  (cap) - 8. FOTU LOKOTUI -  6. ARNAUD DUPUIS
10. RAPHAEL LAGARDE - 9. SONATANE TAKULUA
11. TIMALAI ROKODURU - 12. KOINIO RAMOKA  - 13. THEO BELAN- 14 .TEVITA RAILEVU 
15. JEAN-MARCELIN BUTIN

LOGO SU AGEN

 

Remplaçants à Aurillac: 16. THEO LACHAUD  > Luka Nioradze (64e) - 17. GIMAEL JEANJACQUES > Alexandre Plantier (48e) - 18. GIORGI JAVAKHIA > Jean-Baptiste Singer (60e) - 19. MARTIAL ROLLAND >Eoghan  Masterson (47e)  - 20.  DIDIER TISON >Latuka Maituku (60e) -  21. HUGO BOUYSSOU > Mikheil Alania (65e) - 22. MARC PALMIER  > Simeli Yabaki (26e) -  23. TIM DANIEL-MESSEIN > Giorgi Kartvelishvili (34e) puis retour (76e)

Remplaçants à Agen: 16.  CLEMENT MARTINEZ>  - 17. FLORENT GUION >   - 18.. WILLIAM DEMOTTE >   - 19. ANTOINE ERBANI>  - 20. DORIAN BELLOT >  -  21. THOMAS VINCENT >  - 22. LORIS TOLOT > - 23. WALTER DEMAISON

Entraîneur Principal à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints: Mathieu LESCURE - Jérémy WANIN - Alain BELGUIRAL

Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Agen: Bernard GOUTTA - Christophe DEYLAUD - Sylvain MIRANDE - David ORTIZ
Préparateurs physiques: Laurent ARBO 

Ce soir les Agenais étaient plus forts que les "Cantalous". C'est peut-être la première fois, depuis longtemps, que le pack Auvergnat subi autant la loi d'un adversaire. Les cantaLiens n'ont pas luté à armes égales, dans le combat. La plus part des six essais Lot et Garonnais ont été inscrit sur des actions partant des zones proches de la  ligne cantalienne. Certes il fallait d'abord gagner le terrain. Mais, une fois dans les 22 Aurillacois l'issue ne faisait plus guère de doute.
Pourtant, au quart d'heure de jeu, lorsque Elijah Niko récupérait un ballon perdu pour le déposer, cinquante mètres plus loin, entre les perches l'espoir pouvait renaître quelque peu, malgré un début de rencontre compliqué. Ce ne sera qu'un feu de paille. N'arrivant pas à sortir proprement de leur camp les joueurs de Roméo Gontinac s'exposaient aux fautes et subissaient la loi des Agenais. C'est ainsi, qu'à la pause les locaux avaient pris le large (24 à 10) et déjà fait un break. La surprise ne viendrait pas d'aujourd'hui !
La seconde période confirmait les craintes. En quelques minutes le score passait à (36/13) avec deux nouveaux essais Agenais. Mickheil Alania réduisait bien le score, après une passe acrobatique de son pilier, mais il était dit que ce soir il n'y aurait point de salut pour le club cantalien. Dans les arrêts de jeu Agen enfonce le clous et consolide son bonus offensif. Après deux défaites, à Armandie, Les hommes de Bernard Goutta remettent les pendules à l'heure et inaugurent, de la plus belle des manières, leur nouveau stade.
Quant aux cantaliens, il va falloir qu'ils retrouvent de l'énergie et un plus de pragmatisme et d'efficacité s'ils veulent atteindre leur objectif.
Vendredi prochain ce sont des Montalbannais, revanchards après leur défaire "à Sapiac" face à Biarritz, qui fouleront le pelouse de "Jean-Alric". Les Cantaliens devront également montrer, à leur public, "qu'Armandie" n'était qu'un accident de parcours.