cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 21 Octobre 2022 à 19h30 Stade Albert-Domec

Carcassonne 27 (bo) - Stade Aurillacois 09

 

Fiche technique :  
Carcassonne: Stade Albert-Domec
Spectateurs : 4 500 environ
Arbitre : Monsieur Jean Lespès  ( Comité Ile de France)
Mi-temps: 20 à 6 pour Carcassonne
Aurillac: 3 pénalités (18e, 40e, 45e) Marc Palmier
Carcassonne: 3 essais (28e, 37e) Raphael Carmou, (53e) Youssef Amrouni - 3 transformations et 2 pénalités (11e, 16e) Samuel Marquès
Exclusions temporaire:  Tim Daniel-Messin (35e/45e), David Delarue (78e) pour Aurillac
Exclusions définitives:
Joueurs sortis sur blessure: Mikheil Alania

Composition des équipes 
Logo aurillac 

15. GIORGI GOGOLADZE
14. DACHI PAPUNASHVILI  - 13. JIMMY YOBO - 12. CHRISTA POWELL - 11. AJ COERTZEN
10 . MARC PALMIER - 9. DAVID DELARUE
7. THEO CAMBON - 8. DIDIER TISON (cap) - 6. BEKA SHVANGIRADZE
5. MOSA'ATI MOALA - 4. EOGHAN MASTERSON
3 . GIORGI KARTVELISHVILI - 2.  THEO LACHAUD - 1. GYMAEL JEAN-JACQUES

 ballon rugby 3

 1. YOUSSEF AMROUNI -  2 . RAPHAEL CARBOU - 3 . SOSO BEKOSHVILI
  4.  ROBERT HARLEY-  5.RYNARD LANDMAN
6. SIMON MEKA  - 8. TIMOTHY AGABA -  7. ETIENNE HERJEAN
9. SAMUEL MARQUES - 10. DAMIEN ANON
11. LE DARRELATOUR - 12. NICHOLAS JOHN GRIGG - 13. MARTIN DULON - 14 .MAXIME MARTY
15. MAXIME GIANET
 

 Logo carcassonne

Remplaçants à Aurillac: 16. LUKA NIORADZE > Théo Lachaud (53e) - 17. ROBBIE RODGERS > Gymaël JEANJACQUES (49e) - 18.. TIM DANIEL  > Mosa'ati Moala (31e) puis retour (68e) en remplacement de Eoghan Masterson - 19. LATUKA MAITUKU > Didier Tison (57e) - 20. MAXIME PROFIT > Beka Shvangiradze (57e) - 21. MIKHEIL ALANIA  > David Delarue (52e) puis retour (54e) - 22. ANTOINE AUCAGNE > Marc Palmier (53e)  - 23. HENZO KITEAU > Giorgi Kartvelishvili (45e) retour (71e)
Remplaçants à Carcassonne: 16.  CONNOR SA > - 17. SAMI MAVINGA >  - 18. COME JOUSSAIN  >  - 19. STEPHANE ONAMBELLE MBARGA >  - 20. DORIAN JONES > -  21. BRIEUX PLESSIS-COUILLAUD >  - 22. CLEMENT CLAVIERES >  - 23. JEREMY BOYADJIS > 

Entraîneur Principal à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints: Mathieu LESCURE - Jérémy WANIN - Alain BELGUIRAL
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Carcassonne: Christian LABIT - Mathieu CIDRE - Julien SERON
Préparateurs physiques: Laurent DELAHAYE - Nicolas BOURIETT

Aurillac s'incline, face à un adversaire le dos au mur

Ce soir nous ne parlerons pas spécialement de cette rencontre, mais des rencontres en général. Le résultat d'un match dépend de nombreux paramètres. Un match gagné n'est pas forcément un match abouti, à l'inverse un match perdu n'est pas systématiquement mauvais (ce qui n'est sans doute pas le cas, ce soir, même s'il faut relativiser). A la décharge du Stade, une équipe quelque peu déstructurée, dominée en touche, en l'absence de secondes lignes de métier. Un résultat dépend également de l'adversaire, du contexte du moment, des conditions de jeu, de l'arbitrage et de plein d'autres éléments. Il est donc important, avant de commenter, d'effectuer une analyse la plus détaillée possible. Même lorsque la manière n'y est pas, rien de plus désagréable que d'entendre ou lire: "Ils ont été nuls ou bien c'est une honte". Ce genre de commentaire n'a que peu de valeur. Il provient d'une petite minorité, dépourvue d'arguments, qui n'a absolument rien à voir avec le statut de supporter. Il est, le plus souvent synonyme d'animosité voire d'antipathie à l'encontre des joueurs ou de l'équipe. C'est uniquement "l'égo", de la personne, qui s'exprime de la sorte, car elle s'identifie au résultat, qui est un peu le sien, sans en être pour autant responsable, surtout lorsqu'il s'agit d'une défaite. Que l'on soit déçu, mécontent, lorsque l'équipe ne répond pas à ses attentes, c'est légitime. Néanmoins il y a la manière de l'exprimer. En analysant les causes, en expliquant les raisons, les auteurs y gagneraient en crédibilité, mais le souhaitent-ils ?.
Il serait intéressant, également, de parler de la prestation de l'adversaire, selon le contexte ou dans des domaines spécifiques. Il n'y a aucune honte à s'incliner devant meilleur que soi. Revenons sur la défaite d'Agen qui a fait l'objet de nombreuses critiques. Résultat Agen s'est imposé, lors des deux rencontres suivantes, chez des "cadors". Biarritz d'abord puis Mt de Marsan, dans la foulée, avec le bonus offensif en prime. De plus la réception du Stade Aurillacois s'est déroulée devant plus de dix mille spectateurs et dans une ambiance festive. Pour Carcassonne c'était différent. Se rendre chez un dernier, qui est une valeur sure, nullement à sa place, n'est jamais chose facile.
Pour revenir sur les prestations du Stade Aurillacois et ses points faibles, puisque il y en a forcément. On entend souvent dire que les trois quarts ne sont pas performants. Le rugby commence devant c'est reconnu. Soyons réaliste, actuellement les avants cantaliens ne sont pas dominateurs dans la conquête et manquent de puissance. La charnière, chargée de l'orientation de jeu, n'est pas non plus exempte de reproches, dans ses choix. Que ce soit face à Agen ou ce soir à Carcassonne les essais ont pris naissance dans les 22 et concrétisés par des avants; (ce soir ce sont trois joueurs de première ligne qui ont marqué). Ces réalisations sont venus suite à des pénal-touches ou des groupés pénétrants qui n'ont pu être enrayés. Par ailleurs avec une touche déficiente (nombreux ballons perdus ou mal exploités) il est difficile de développer un jeu. D'autre part cette équipe commet de nombreuses fautes (maladresse, indiscipline) justement parce qu'elle subit. Pourtant l'équipe dispose plutôt d'une défense correcte, à quelques exceptions près ! Ce qui explique, sans doute, qu'elle prend peu d'essais venant d'actions au large.
Tout ceci pour dire qu'il n'existe aucune équipe parfaite et qu'il faut regarder également les autres. Plein de surprises chaque week-end avec des scores lourds y compris chez de grosses écuries. Le Stade Aurillacois n'est donc pas la seule équipe à commettre des faux pas. Il perdra d'autres rencontres et en gagnera d'autres. Pour l'instant sa position n'est pas si mauvaise avec quatre victoires et autant de défaites. N'oublions pas qu'elle est la seule équipe, avec Aix et Agen, à compter cinq sorties pour seulement trois réceptions.
Vendredi prochain c'est Béziers qui foulera la pelouse "Jean-Alric". Une équipe qui n'est pas dans une position confortable, avec déjà deux défaites à domicile. Méfiance donc !

G.B.