cp

La résistance en Auvergne et dans le Massif Central

manuel rispalManuel Rispal en conférence à Laroquebrou en 2014

Ayant eu l’opportunité d’assister à plusieurs conférences de Manuel Rispal, j’ai pris la mesure de la somme de savoirs accumulés au fil du temps sur son thème de prédilection, la résistance en Auvergne et dans le Massif Central. Bien sûr, des ouvrages existent ici et là sur ce sujet, mais personne n’est allé aussi loin dans le recoupement, dans l’identification et dans l’organisation de l’information disponible. Aussi, bien qu’il soit né quelques années après la fin du conflit, c’est le plus légitimement du monde que Manuel Rispal figure dans cette partie de Cantalpassion consacrée à la deuxième guerre mondiale au regard du travail effectué.

Sans doute faut-il aller chercher du côté de son grand-père pour comprendre l’intérêt particulier, presque une sorte de devoir, qu’il porte à son sujet. Ce grand-père, Santiago Rubio, qui avait fui son Espagne natale et le franquisme, a été embauché en qualité d’ingénieur sur la construction du barrage de Saint-Etienne Cantalès (1939 -1945) puis ce travail terminé, est parti en chercher ailleurs … jusqu’en en Argentine. C’est ainsi que le « petit » Manuel ne connaîtra son grand-père qu’à l’âge de … 24 ans. De quoi entretenir le mythe d’un aïeul à la fois insaisissable et hors du commun.

Avant d’être « historien de terrain » comme il se définit lui-même, Manuel Rispal a exercé plusieurs professions. De sa vie d’ouvrier spécialisé, il a conservé le goût de la précision, de ses années de journaliste-rédacteur, la maîtrise de l’interview et de l’écriture et de sa pratique de formateur professionnel, l’envie de transmettre.

L’autre facteur, une quasi urgence, qui a guidé les recherches de Manuel Rispal, c’est le temps, le temps qui passe, celui qui emporte les témoins, celui qui efface les mémoires et recouvre tout du sceau de l’oubli.

La « méthode Rispal » est à la fois simple et terriblement complexe puisqu’il s’agit d’aller sur le terrain recueillir les témoignages de ceux qui ont vécu les événements et de collecter le maximum de documents (photos, témoignages, récits). Une fois la matière engrangée, vient le temps de la confrontation des témoignages les uns aux autres, celui des vérifications et des recoupements et surtout celui de la datation afin d’établir la chronologie, la plus précise possible, des événements.

Et enfin vient le long temps solitaire de l’écriture, puis celui de la publication. Pour ce faire, Manuel Rispal a créé sa propre maison d’édition, Les Editions Authrefois. Non, non ! Il n’y a pas de faute d’orthographe, juste un clin d’œil à l’Authre, l’un des affluents qui se jettent dans la Cère juste avant que celle-ci ne forme le lac de Saint-Etienne Cantalès.

Manuel Rispal tient régulièrement à jour son blog, y figurent les dates de ses conférences et dédicaces à venir, des explications sur ses choix éditoriaux – vous saurez, par exemple, pourquoi La libération désirée est un tome 2 -, sa bibliographie (exhaustive ou presque), où trouver ses ouvrages, etc.

Vous trouverez ci-après la présentation des deux livres consacrés au Cantal, Le Barrage Sec et Chouette, Noisette, Luzettes parus respectivement en 2017 et 2014.

ChouetteNoisette&Luzettes 1ereCouv

Chouette Noisette & Luzettes 4eme Couv

 

Texte figurant en quatrième de couverture :
« La construction du barrage de Saint-Étienne-Cantalès (Cantal, région Auvergne-Rhône-Alpes) a été un des plus grands chantiers qu’a connu ce département, entre 1930 et 1946, avec la génération de travaux annexes (batardeau de Pradel - pont routier de la Marie sur l’Authre (commune de Lacapelle-Viescamp) - viaduc ferroviaire SNCF du Ribeyrès sur la Cère (à cheval sur les communes de Lacapelle-Viescamp et de Pers, maintenant Le Rouget-Pers) - poste de transformation électrique Gatellier (sur la commune de Saint-Étienne-Cantalès) - barrage de la retenue de Nèpes ( commune de Saint-Gérons et de Laroquebrou) - cité de Pradel). En plus des communes citées, le lac de retenue borde les communes d’Omps, de Saint-Mamet-la-Salvetat et d’Ytrac.
Ce barrage, situé sur la Cère (120 km) et qui absorbe dans sa retenue son confluent avec l’Authre, est un régulateur de la rivière Dordogne, qui irrigue, en aval de Bretenoux (Lot), les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine. Le barrage SEC (initiales de Saint-Étienne-Cantalès), conçu par l’ingénieur André Coyne, est construit, durant la Seconde Guerre mondiale, par des salariés de la Société des forces motrices du Cantal, des entreprises André Borie, Entreprise Industrielle et autres. Le livre contient des photos d’époque, souvent datées, des histoires humaines et des photos de la vidange de 1999. Il rend hommage aux artisans de cette œuvre collective enrichie de créativité individuelle, dont celle de Santiago Rubió, grand-père de l’auteur, ingénieur réfugié républicain espagnol. »

BarrageSEC Une B BarrageSEC Der (1)

Texte figurant en quatrième de couverture :
« C’est l’histoire du terrain Chénier, dont un des indicatifs sur Radio-Londres était « De la chouette au Merle blanc ». À cheval entre le Lot et le Cantal, dans un triangle Sousceyrac - Labastide-du-Haut-Mont - Saint-Saury, il est devenu, grâce au génie inventif de Bernard Cournil, le terrain de parachutages le plus actif du Sud-Ouest ...
C’est l’histoire du terrain Noisette, le premier utilisé dans le bassin d’Aurillac, à Prentegarde de Saint-Paul-des-Landes. C’est l’histoire épique des Luzettes, une zone de maquis où les résistants essayaient de faire croire qu’ils étaient 3 000 alors qu’ils n’étaient au départ que quelques dizaines et au plus quelques centaines. Mais ils ont réussi à remplir leur mission : libérer la France avec l’aide d’aviateurs, de parachutistes français ou alliés dont certains sont devenus leurs amis. L’auteur intègre également d’autres histoires touchant la Châtaigneraie cantalienne, le Ségala lotois et le bassin d’Aurillac ... »

 * * *

Ci-dessous les autres ouvrages de Manuel Rispal aux Editions Authrefois (un clic sur les photos pour les agrandir)

Billom Mont Mouchet liberation desiree

* * *

DTF

Du XXe au XXIe siècle - La seconde guerre mondiale

  • 1