cp

  • 1

Dernier résultat

Vendredi 21 Décembre 2018 à 20h Stade Albert - Domec

Carcassonne 39 - Stade Aurillacois 35

Un point qu'ils sont aller chercher, en ne lâchant rien !

Equipe

 

Fiche technique:
Carcassonne: Stade Albert-Domec
Spectateurs: 2000 environ
Arbitre : Monsieur Mathieu DELPY (Comité Ile de France)
Mi-temps: 19 à 14 pour Carcassonne
Stade Aurillacois :4 essais d'Albert VALENTIN (13e & 47e), de pénalité (79e), Adrian.Jacobus COERTZEN (80e) - 2 ransformations (48e & 81e) & 3 pénalités (8e, 28e, 41e) de Joris SGONDS
Carcassonne : 3 essais Sébastien GIORGIS (35e), Thomas SAUVETERRE (51e), Benoit  JASMIN (73e) - 3 transformations & 6 pénalités de Gilles BOSCH ( 4e, 19e, 22e, 31e, 58e, 65e)
Exclusion temporaire : Pierre ROUSSEL (30e/40e), Jack MC PHEE (64e/74e), Flavien NOUHAILLAGUET (72e)

Compositon des équipes

Logo aurillac

15 . MC-PHEE
  14 . 
VALENTIN13 . COLLIAT - 12 . SHARIKADZE  - 11.  SALLES
9 . BOISSET - 10 .  SEGONDS  
7. VIALLE  -  8 . LEBRETON - 6 . TSUTSKIRIDZE SAGHINADZE
4 . JAVAKHIA  - 5 . ROUSSEL
3 . ALVES - 2. RUDE - 1 . NOSTADT

  ballon rugby 3

 1 . URSACHE -  2 . BISSUEL  - 3 . BURDULI
  5 . COSTE  - 4 . MANCHIA 
 6 . 
HUGUET - 8 . TUILAGI - 7.  DYER
9 . RAYNAUD - 10 . BOSCH
11 . GIORGIS - 12 . PILI-GATAU- 13  MARROU - 14 . JASMIN
15 .  MCMAHON

 Logo carcassonne

 

Remplaçants à Aurillac: 16 KARKADZE > RUDE 53e) - 17 AMROUNI  > NOSTADT (50e) - 18 ALGANS > VIALLE (60e) - 19 NOUHAILLAGUET > LEBRETON (60e) - 20 BOUYSSOU > BOISSET (76e)-  21 COERTZEN > COLLIAT (41e) - 22 SAGHINADZE  > TSUTSKIRIDZE (35e) -  23 VAN DER WESTHUIZEN > ALVES (58e) - VIALLE > JAVAKHIA (64e) - COLLIAT > VALENTIN (64e)

Entraîneurs à Aurillac: André BESTER - Thierry PEUCLESTRADE
Entrîneurs adjoints stagiaires: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - Tom PALMER
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Remplaçants à  Carcasonne 16 SAUVETERRE - 17 FOURNIER - 18  PANIZZO - 19  DOUMENC - 20 SIDOBRE - 21 LESCALMEL  -22 OLTMANN - 23 DREAN 

Entraîneurs Carcassonne: Christian LABIT - Mathieu CIDRE - Julien SERON . Préparateurs physiques: Laurent DELAHAYE - Nicolas BOURIETTE

Stade Aurillacois: Encore des blessés

Infirmerie:

Première ligne:FABRO - TAUKEIAHO - SMITH - SAVEA 
Deuxième ligne: VAN DER WALT - HEZARD - OSTBERG - LOMIDZE - CORBEX
Troisième ligne: MAITUKU
Demis: 
Trois quarts: GAVEAU - WAQALIVA - NEL - DE WET
Autres absents: ADENDORFF

Certes, ramener un point de l'Aude est plutôt une bonne chose. Néanmoins on pourra toujours se demander si avec plus de discipline il n'y avait pas mieux à faire? Les Aurillacois ont du jouer 26 minutes à 14 et huit minutes à 13 contre 15. Paradoxalement c'est en infériorité numérique que les cantaliens ont inscrits leurs deux derniers essais. Mais il ne faut pas oublier que ces nombreuses fautes ont coûté 18 points de pénalité, réussis par le buteur Gilles BOSCH, (24 au total avec les 3 transformations). De leur côté les "cantalous" pourront dire qu'ils ont marqué plus d'essais (4 contre 3) que leur vainqueur du jour.

Les cantaliens sont bien rentrés dans la partie. Si l'ouvreur Audois ouvrait le score, Joris SEGONDS répliquait aussitôt. Puis les Auillacois se faisaient une grande frayeur sur un coup de pied contré, mais applatissaient les premiers. Suite à une mêlée gagnante, Albert VALENTIN marquait en coin (8 à 3) pour le stade.On assistera par la suite à un duel de buteurs. A la demie heure de jeu le score était de 11 à 9 pour les cantaliens. Les Auvegnats réduits à 14 (carton jaune à Pierre ROUSSEL) allaient encaisser dix points. A la pause le score était de 19  14 au bénéfice des Audois. Les visiteurs prenaient alors la dirction des opérations ce qui permettait à Albert VALENTIN de s'offrir un doublé. Avec la transformation les stadistes repassaient en tête (21 à 19). Pas pour longtemps, hélas. Le pack Audois envoyait son talonneur SAUVETERRE, le bien nommé, derrière la ligne (26 à 21). Puis Jack MC PHEE était prié d'aller se reposer dix minutes suivi, quelques minutes plus tard, par Flavien NOUHAILLAGUET. Celà commençait à faire baucoup. Chaque fois ces sanctions étaient signalées par le juge de touche. Les Aurillacois allaient luter à 13 contre 15. Les locaux profitaient de ces scénarios pour accentuer leur avance en inscrivant essai et pénalités (39 à 21 à la 73e minute). On se disait alors que les carottes étaient cuites et bien cuites! C'était mal connaître la détermination des cantalous. Ces derniers ne lâchaient rien. En deux minutes ils allaient inscrire 14 points. D'abord un essai de pénalité était accordé par Monsieur Delpy (39 à 28). A l'engagement A.J COERTZEN réceptionnait le ballon, passait plusieurs adversaires en revue, pour aller déposer le cuir entre les perches après une course, en solitaire, de 70 mètres. Joris SEGONDS transformait, à la sirène. Les cantaliens tenaient leur bonus défensif amplement mérité. Sans les nombreuses sanctions, justifiées ou pas, les cantaliens pouvaient espérer sans doute mieux que ce point, néanmoins précieux.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."