cp

  • 1

Dernier résultat

Dimanche 13 janvier 2019 à 14h15  Stade Jean-Alric

Stade Aurillacois 13 - Angoulême 10

Quelques nouvelles des joueurs:

De nombreuses reprises, après retour de blessures
Adrian SMITH, Baptiste HEZARD, Adrien CORBEX, Shaun ADENDORF, Latuka MAITUKU, Peet VAN DER WALT, Pieter DE WET, Jacques NEL 
Ceux qui ont repris le chemin de l'entraînement:
Lotu TAUKEIAHO, Kevin SAVEA, Pierre GAVEAU
, mais pas encore opérationnels
D'autres ont quitté le Club (joker médicaux)
Lasha LOMIDZE, Giorgi VEPKHVADZE
Le dernier venu, le centre  Rhema SAGOTE, attend toujours son visa
Ceux qui sont encore à l'infirmerie: Grégory FABRO, Christian OSTBERG, Jone WAQALIVA

 

 

Equipe

 

 

Fiche technique:
Aurillac: Stade Jean-Alric
Spectateurs: 
Arbitre : Monsieur Régis GUATELLI (Comité du Lyonnais)
Mi-temps: 13 à 03 pour Aurillac
Stade Aurillacois : 1 essai de Merab SHARIKADZE (34e) -  1 transformation et 2 pénalités de Joris SEGONDS (4e & 18e)
Angoulême: 1 essai de Pio MUARUA (60e) 1 transformation Benjamin MAGNOAC - 1 pénalité Erwan NICOLAS (16e)
Exclusion temporaire : NEANT

Compositon des équipes

Logo aurillac

15 . MC-PHEE
  14 . 
VALENTIN 13 . COERTZEN - 12 . SHARIKADZE  - 11.  SALLES
9 . BOISSET - 10 .  SEGONDS  
7. TSUTSKIRIDZE -  8 . ADENDORFF- 6 . MAITUKU
4 . HEZARD  - 5 .CORBEX
3 . ALVES - 2. SMITH - 1 . NOSTADT 

  ballon rugby 3

 1 . GUION -  2 . BOUNDJEMA - 3 . SCLAVI 
  5 . STUTIASHVILI  - 4 . GHOUL
 6 . 
COLETTA - 8 . MUARUA - 7. LESCURE
9 .  NICOLAS - 10 . LAFORGUE 
11 . LAFITTE - 12 . WILSON - 13  SITOTI - 14 . BUREITAKIYAKA
15 .  MAGNOAC

 Logo Angoulême

 

Remplaçants à Aurillac: 16 RUDE > SMITH (54e) - 17 AMROUNI > NOSTATD (50e) - 18 JAVAKHIA > HEZARD (68e) - 19 VAN DER WALT > CORBEX (50e) - 20 BOUYSSOU - 21 COLLIAT > SALLES (50e) - 22  SAGINADZE > ADENDORFF (41e) - 23 VAN DER WESTHUIZEN > ALVES (54e) - SALLES > SEGONDS (68e)

Entraîneurs à Aurillac: André BESTER - Thierry PEUCLESTRADE
Entrîneurs adjoints stagiaires: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - Tom PALMER
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Remplaçants à  Angoulême 16 LE GUEN  - 17 TALAAPITAGA - 18  KRUGER - 19  LAULHE - 20 AYESTARAN - 21  RIC-LOMBARD - 22 ROGER - 23 TEVDORASHVILI

Entraîneurs à Angoulême: Julien LAHIRE - Remi LADAUGE  . Préparateurs physiques: Pierre SAGOT - Léandre BOUSSIRON

Infirmerie Stade Aurillacois:
Première ligne: Grégory FABRO 
Deuxième ligne: Christian OSTBERG 
Troisième ligne:
Demis: 
Trois quarts: Jone WAQALIVA 

 

 Quatre points acquis aux forceps !

PRO D2 - En disposant du SA XV (13-10), les Aurillacois prennent neuf points d'avance sur le premier relégable Colomiers. Dans un match
fermé, les Auvergnats l'ont emporté grâce à un essai de Merab Sharikadze et à la réussite au pied de Joris Segonds. Angoulême récolte un point de bonus défensif.

Photos de Jean Pierre Malichier

Plaquage réussi

Bonne défense des cantaliens

Pour son premier match de l'année 2019, Aurillac a retrouvé le chemin de la victoire en venant à bout de Soyaux-Angoulême (13-10), aux forceps, dans son stade Jean Alric. Avec le vent dans le dos en première période, les Cantaliens se sont logiquement appuyés sur le jeu au pied de leur ouvreur Joris Segonds pour rapidement prendre le score et occuper la moitié de terrain de Soyaux-Angoulême. Une domination récompensée par l'essai de Merab Sharikadze (34e).

Essai Sharikadze

Essai de Merab Sharikadze

Devant à la pause (13-3), Aurillac va toutefois baisser de régime en seconde période et subir les assauts charentais dans des conditions climatiques de plus en plus difficiles. L'essai de Pio Muarua (60e) va permettre à Soyaux-Angoulême d'y croire jusqu'à la fin. Pourtant, Aurillac va s'accrocher et tenir bon jusqu'au coup de sifflet final. Aurillac s'impose à l'arrachée (13-10) et met fin à une série de trois défaites consécutives. Soyaux-Angoulême repart du Cantal avec des regrets mais également un bon point de bonus défensif. En effet les Charentais se sont créés plusieurs occasions très nettes. Une ou les défenseurs cantaliens ont mis leurs corps entre le sol et le ballon. Une autre ou le demi de mêlée visiteur a poussé le ballon au pied mais a commis un en avant au moment d'applatir. Cette dernière action était entâchée d'une énorme position de hors jeu qui, semble t-il, avait échappé aux arbitres. Néanmoins, n'ayant pas sifflé la faute, et sans l'en avant l'essai aurait pu être validé ce qui aurait été catastrophique pour les stadistes.

Défense mais en avant

Les Charentais sont proches de la ligne cantalienne !