cp

  • 1

Dernier résultat

Vendredi 22 Février 2019 à 20h  Stade Jean-Alric

Stade Aurillacois 31 - Massy 18

Il fallait gagner !

Equipe

 

Fiche technique:
Aurillac: Stade Jean-Alric
Spectateurs: 2 000 environ
Arbitre : Monsieur Stéphane Boyer (Comité Midi-Pyrénées )
Mi-temps: 16 à 7 pour Aurillac
Stade Aurillacois : 1 essai Latuka Maituku (7e), 1 transformation & 8 pénalités (11e, 27e, 33e, 45e, 53e, 60e, 70e, 77e) Joris Segonds
Massy: 2 essais Tanginoa Halaifonua (17e), Ilia Kaikatsishvili (57e), 1 transformation (18e) et 2 pénalités (47e & 65e) de Johannes Petrus Graaff 

Exclusion temporaire : Tanginoa Halaifonua (36e/46e), Maelan Rabut (52e/62e pour Massy
Exclusion définitive :

Compositon des équipes 

Logo aurillac

15 . MC-PHEE
  14 . COERTZEN
13 .  COLLIAT - 12 . SAGOTE- 11. SALLES 
9 . BOISSET  - 10 .  SEGONDS 
7.  VIALLE - 8 .  ADENDORFF -  6 . MAITUKU
4 . HEZARD  - 5 .ROUSSEL
3 . OJOVAN  - 2. SMITH  - 1 . SEYROLLE,

  ballon rugby 3

 1 . SOAVE -  2 . DELHOMME - 3 . CHOCOU 
  5 .  CAZAC - 4 .
HALAIFONUA 
6 . DANTON - 8 .  GORCIOAIA - 7.  BITUNIYATA
9 . DAUVERGNE - 10 . GRAAFF
11 . SELLA - 12 . SHERIDAN - 13 . ROPIHA - 14 . DELAGE
15 .  RABUT

 Logo massy

Remplaçants à Aurillac: 16. RUDE > Smith (65e) -17. NOSTADT > Seyrole (60e) - 18. CORBEX -> Hezard (60e) - 19.  ALGANS > Vialle (65e) - 20. LEBRETON -> Adendorff (58e) 21.  BOUYSOU > Boisset (78e) - 22.  GAVEAU -> Salles (41e) - 23. TAUKEIAHO > Ojovan (60e) - Vialle > Roussel (72e)
Remplaçants à Massy: 16. DOBSON - 17. CHELLAT - 18. WITZ - 19. PLEIDOUX - 20. PRIER - 21. JUNIVER - 22. JACOMME - 23. KAIKATSISHVILI  

Entraîneurs à Aurillac:Thierry PEUCHLESTRADE &  André BESTER - 
Entraîneurs adjoints stagiaires: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - Tom PALMER
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Entraîneurs à Massy: Didier FAUGERON, Benoit LAROUSSE, Stéphane GONIN - Préparateurs physiques: Vincent COCOYNACQ, Nicolas JEANSOULE

Infirmerie Stade Aurillacois:
Première ligne: Grégory FABRO, Anthony ALVES, Kevin SAVEA
Deuxième ligne: Christian OSTBERG - 
Troisième ligne: 
Demis: 
Trois quarts: Jone WAQALIVA - Yann LOHORE - Anzize SAID-OMAR,  Maxime FUCINA, Albert VALENTIN, Jean-Philippe CASSAN, Thomas DUBOURDEAU, Merab SHARIKADZE

Sélections > Géorgie : 
Sélections > Allemagne : 
Suspendu: Flavien NOUHAILLAGUET 

Le Stade Aurillacois a du s'employer pour venir à bout de la "lanterne rouge". Cette équipe de Massy, qui n'avait plus rien à perdre, a montré qu'elle n'était pas plus mauvaise qu'une autre. Vaillante, accrocheuse, joueuse, bien en place en défense. Certes, elle a commis beaucoup de fautes qui ont permis à Joris Segonds de montrer, s'il était encore nécessaire, ses talents de buteur. Le jeune ouvreur cantalien a fait du cent pour cent avec 9 réussites sur autant de tentatives.

Photos Jean Pierre Malichier

Essai Maituku         Bel envol          

                                 Essai de Latuka Maituku                                                                  Prise de balle en touche de Pierre Roussel

Cette rencontre avait plutôt bien débuté avec un essai, dès la 7e minute du troisième ligne Latuka Maituku. Son cinquième personnel, cette saison. Le reste des points, soit 26, ont été marqués, comme indiqué, par Joris Segonds. De leur côté, les Massicois ont inscrit un essai de plus que les "Cantalous". Par contre, au niveau de la discipline, ils ont du jouer à deux reprises à 14 contre 15. Cette infériorité numérique ne leur a pas été trop préjudiciable. Ils ont même inscrit leur deuxième essai, alors qu'ils jouaient à 14.
Cette rencontre ne restera pas dans les annales de la saison. Il fallait gagner, c'est chose faite, et c'est bien là l'essentiel. Les autres résultats sont plutôt favorables aux cantaliens, qui remontent à la 11e place, à égalité avec Carcassonne. Ils ont creusé l'écart ,avec le premier relégable qui se retouve à 9 unités derrière.
Vendredi prochain, à 20 h 30, les stadistes cantaliens recevront l'Aviron Bayonnais. Après la "lanterne rouge" c'est l'
actuel leader de Pro D2 qui foulera la pelouse de "Jean-Alric". Si les cantaliens veulent l'emporter il faudra sans aucun doute relever le niveau de plusieurs crans.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."