cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 01 Mars 2019 à 20h30  Stade Jean-Alric

Stade Aurillacois 41 - Aviron Bayonnais 27
Belle performance des Cantaliens face au leader

                            Equipe

Fiche technique:
Aurillac: Stade Jean-Alric
Spectateurs: 3 000 environ
Arbitre : Monsieur Thierry Mallet (Comité Drome-Ardèche)
Mi-temps: 20 à 10 pour Aurillac
Stade Aurillacois : 4 essais Thomas Salles (10e), Adrien Corbex (38e), AJ Coertzen (60e), Pierre Rude (72e) - 3 transformations (11e, 39e, 61e) & 5 pénalités (20e, 27e, 47e, 53e, 70e) de Joris Segonds
Bayonne: 3 essais Romain Barthelémy (31e), Bandisa  Ndlovu (64e), Manuel Ordas ( 77e) - 3 transformations (32e, 65e) Emmanuel Saubusse, Manuel Ordas (78e) - 2 pénalités Emmanuel Saubusse (17e, 51e)
Exclusion temporaire : Torsten Van Jaarsveld (42e/52e) pour Bayonne - Youssef Amrouni (80e) pour Aurillac
Exclusion définitive :

Compositon des équipes 

Logo aurillac

15 . MC-PHEE
  14 . SALLES 
13 .  COLLIAT - 12 . SAGOTE- 11. COERTZEN
9 . BOISSET - 10 .  SEGONDS 
7.  VIALLE  - 8 .  ADENDORFF -  6 . MAITUKU
4 . HEZARD  - 5 .CORBEX
3 . OJOVAN - 2. SMITH - 1 . SEYROLLE 

ballon rugby 3

 1 . BONIFACE -  2 .DELONCA - 3 . MOUSSET 
  5 . OULAI - 4 .JAULHAC

6 . VAN JAARSVELD- 8 . TAOFIFENUA - 7.  HEGUY
9 .SAUBUSSE - 10 . BARTHELEMY (cap)
11 . MARTY - 12 . ROBINSON- 13 . TALEBULAMAIJAINA 14 . LATUNIPULU
15 .  BUSTOS-MOYANO

 Logo bayonne

Remplaçants à Aurillac: 16. RUDE > SMITH (53e) -17. AMROUNI > SEROLLE (53e) - 18.  VAN DER WALT > CORBEX ( 53e) - 19. ROUSSEL > VIALLE (53e) - 20. REGGIARDO > BOISSET (73e) - 21.  GAVEAU > SALLES (73e) - 22. LEBRETON > MAITUKU (59e) - 23. TAUKEIAHO > OJOVAN (53e) - CORBEX > HEZARD (71e) - SALLES > MC PHEE (76e)
Remplaçants à Bayonne: 16. AYARZA - 17. NDLOVU - 18. BOUTATY - 19. DARLET - 20. ROUET - 21. ORDAS - 22. LESTRADE - 23.  WHYTE

Entraîneurs à Aurillac:Thierry PEUCHLESTRADE &  André BESTER - 
Entraîneurs adjoints stagiaires: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - Tom PALMER
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Entraîneurs à Bayonne: Yannick BRU, Joel REY, Vincent ECHETO - Préparateurs physiques: Arnaud BARATCHART, Jean-Philippe BONREPAUX

Infirmerie Stade Aurillacois:
Première ligne: Grégory FABRO, Anthony ALVES, Kevin SAVEA
Deuxième ligne: Christian OSTBERG - Pierre ALGANS
Troisième ligne: 
Demis: Pieter-Steyn DE WET
Trois quarts: Jone WAQALIVA - Yann LOHORE - Anzize SAID-OMAR,  Maxime FUCINA, Albert VALENTIN, Jean-Philippe CASSAN, Thomas DUBOURDEAU, 
Sélections > Géorgie : Merab SHARIKADZE, Giorgi TSUTSKIRIDZE, Beka SAGINADZE, Vano KARKADZE, GiorgieJAVAKHIA ?
Sélections > Allemagne : Julius NOSTADT
Suspendu: Flavien NOUHAILLAGUET 

Jean-Alric retrouve des couleurs

On ne cesse de le répéter, ce championnat de "Pro D2" est beaucoup plus homogène que l'on pourrait le croire. En fait, en dehors des budgets, il n'y a pas de gros ni de petits! N'importe quelle équipe peut battre n'importe quelle autre, on le constate tous les week-end.

Ce soir, le public présent dans les tribunes de "Jean-Alric" (malheureusement pas suffisamment nombreux) a pu assister à un très bon match de rugby. Probablement le plus aboutie de la saison, même si on a pu constater, encore, quelques petites scories au niveau de quelques passes mal ajustées et un petit relâchement défensif en fin de partie. Ne faisons pas la fine bouche, on signerait de suite pour assister à des rencontres de cette qualité tous les WE.
Cette rencontre débutait de la meilleure des façons. Dés la dixième minute, Thomas Salles déposait le ballon derrière la ligne. Avec la transformation, de Joris Segonds, les stadistes cantaliens menaient 7 à 0, puis 13 à 3. A ce sujet rappelons, au passage, que le jeune ouvreur cantalien vient de réussir, lors des deux dernières rencontres, un 17 sur 18 dans les tirs au but soit du 95 % de réussite. Bayonne ne lâchait rien et profitait d'une faute (écran d'un joueur Bayonnais), non sifflée par Monsieur Mallet (excellent par ailleurs) pour inscrire leur premier essai par l'ouvreur Romain Barthelémy. 13 à 10 pour Aurillac. Les cantaliens poursuivaient dans leurs intentions de jeu. Paul Boisset jouait rapidement un pénalité, à la main, et retrouvait son seconde ligne Adrien Corbex qui marquait en moyenne position. Joris Segonds transformait pour un 20 à 10 à la pause.

Photos Jean Pierre Malichier

         Lancement aurillacois
Il va y avoir un essai au bout de l'action                

La seconde période allait être encore plus aboutie. Une nouvelle pénalité réussie de part et d'autre pour un score de 23 à 13, puis 26 à 13 à l'avantage des cantaliens. Les locaux euphoriques en faisaient voir de toutes les couleurs aux Basques. Le nouveau centre Rhema Sagote offrait un "caviar" à son ailier AJ Coertzen pour le troisième essai stadiste, encore transformé par le "canonier" local 33 à 13. Comme ce fut le cas, durant la quasi totalité de la rencontre, les Bayonnais répondaient du tac au tac aux réalisations cantaliennes. C'est ainsi que le pilier visiteur, Bandisa Ndlovu, trompait la défense locale pour inscrire le deuxième essai de son équipe 33 à 20. Il était dit que cette belle soirée de rugby n'en resterait pas là. Le talonneur cantalien, Pierre Rude en position d' ailier, inscrivait le quatrième essai "Cantalou" et premier échec du buteur pour la transformation difficile 41 à 20 ( entre temps Joris Segonds avait ajouté une nouvelle pénalité). La fatigue se faisait nettement ressentir dans les deux camps. Néanmoins le remplaçant Basque, Manuel Ordas, trouvait suffisamment d'énergie pour aller "planter" le 3e essai qu'il transformait lui même. Score final 41 à 27.

Photos Jean Pierre Malichier

Essai Aurillac 1                   Essai Aurillac 2    

          Essai d' Adrien Corbex                                                                                                     Essai d' Adriaan Jacobus Coertzen

Pour la seconde fois de la saison, après Mt de Marsan, les "Cantalous, ont fait tomber un leader. Depuis des "lustres" les "cracs" se font bousculer à "Jean-Alric", au point de regretter que ce championnat ne soit pas composé, uniquement, de gros calibres ! En effet les stadistes cantaliens n'abordent pas les rencontres de la même manière selon le statut de l'adversaire. Pourtant, comme signalé dans l'introduction, on est obligé de constater qu'il n'y a plus de petites équipes à ce niveau de championnat.

Les joueurs vont pouvoir bénéficier d'une semaine de repos, bien méritée, avant d'entamer un nouveau bloc qui s'annonce compliqué. Visite chez les oyonnaxiens, réception d'Aix en Provence, déplacement à Bourg en Bresse et enfin réception du voisin Briviste. Un sacré programme.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."