cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 12 Février 2021 à 20h30

Aurillac reçoit le leader

Face au leader, Breton, il ne faudra faire aucun complexe et encore moins faire preuve de fébrilité. Eviter de prendre des points d'entrée, comme ce fût le cas lors des rencontres précédentes. Les priver d'un maximum de ballons, afin de les empêcher de développer leu jeu.

Stade Aurillacois 09 - Vannes 22

Fiche technique : 
Stade Jean-Alric  
Spectateurs : Huis-clos. 
Arbitre: Monsieur Thomas Chérèque Comité des Alpes
Aurillac:
3 pénalités (16e, 21e,58e) Thomas Salles
Vannes: 3 essais  Patrick Leafa (38e), Pierre Popelin (45e), Théo Béziat (71e) - 2 transformations  (39e & 72e) - 1 pénalité (7e) Christopher Hilsenbeck
Mi-temps: 06 - 10 pour Vannes
Exclusions temporaire :NEANT
Exclusion définitive :  

Composition des équipes

 Logo aurillac

5 . Th. SALLES
14. L. VAN DAM 13. AJ. COERTZEN - 12. J. YOBO - 11. G. MINGUILLON
9 . H. BOUYSSOU - 10 .  Th. VINCENT
7. P. ROUSSEL (cap) - 8. O. KAUFUSI  - 6.  D. TISON
4. JB. SINGER . 5 - DUFOUR 
3 . G. KARTVELISHVILI - 2. A. SMITH - 1.  L SEYROLLE

 ballon rugby 3

 1. ABRAHAM-  2 .LEAFA - 3 . TAFILI
  5 . PIQUETTE - 4 . JOHNSON

6 . PICAULT - 8 . BRUNI - 7. IACHIZZI
9 . SASERAS - 10 . HISENBECK 
11 . DUPLEINE - 12 .SYMONS - 13 . RABUT 14 .  BLY
15. ABENDANON

Logo vannes

 Remplaçants à Aurillac: 16.  L. NIORADZE > SMITH (57e) - 17. Y. AMROUNI > SEYROLLE (41e) - 18. L. MAITUKU > KAUFUSI (57e) - 19. Ch. FRANCOZ > TISON (45e) - 20. P. BOISSET > BOUYSSOU (45e) -  21. A. NEISEN > VINCENT (52e)  - 22. Th. DUBOURDEAU > YOBO (57e) - .23. T. DANIEL  > KARTVELHISVILI (57e) - TISON > ROUSSEL (68e) - KAUFUSI > DUFOUR (78e)
Remplaçants à Vannes: 16. BEZIAT - 17.  SENECA - 18.  MARKS - 19.  O'SHEA - 20.  EDWARDS- 21. LEVRON - 22.  POPELIN - 23. KITE

Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints: David BAQUET - Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN

Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Vannes: Jean-Noël SPITZER - Gerard FRAZER
Préparateurs physiques: Simon BLOISBLUCHE

Le stade s'incline face à plus fort que lui !

SA Vannes fev 2021

Photos Jean Michel Peyral

On ne peut jamais être satisfait, après une défaite. Néanmoins certaines n'ont pas tout à fait la même "saveur". Vannes c'est du solide. On ne s'impose pas huit fois, plus un match nul, sur terrain adverse par pur hasard. Ces Bretons là, c'est une vraie machine à broyer. S'ils ne semblent pas donner l'impression de survoler une rencontre ils sont d'une efficacité déconcertante. Pas de grandes envolées mais des mauls difficiles à stopper. Ils ne tentent même pas les pénalités. On pourrait penser que c'est un manque de respect vis à vis de l'adversaire. Non ils sont tellement surs de leurs forces. En face, les cantaliens ont luté avec leurs armes. Ils ont été courageux et tenu tête durant une mi temps. Si les visiteurs avaient ouvert le score, sur pénalité, à chaque incursion dans le camp Vannetais, les cantaliens mettaient les  Bretons à la faute. Thomas Salles ne manquait pas l'occasion d'égaliser, d'abord, puis de donner un avantage de trois points à son équipe. Malheureusement, au plus mauvais moment de la partie(38e), le talonneur Patrick Leafa marquait le premier essai, pour son équipe, lui permettant, ainsi, de regagner les vestiaires avec quatre points d'avance. La reprise ne souriait pas aux cantaliens puisqu'ils encaissaient un nouvel essai dès la 44e minute. L'arrière Pierre Popelin, qui avait remplacé Nicholas Abendanon sorti sur blessure, profitait du travail de ses avants pour inscrire le deuxième essai Vannetais.  A l'heure de jeu, le score était de 15 à 9 en faveur des Bretons. Le point de bonus défensif semblait encore envisageable. Les stadistes cantaliens se sont même créés quelques belles occasions, après des pénal touches et quelques mauls bien menés. Une de ces actions permettait à Thomas Salles de marquer sa troisième pénalité et de revenir à six points des visiteurs. La suite sera plus compliquée. A force de défendre, les cantaliens avaient laissé beaucoup d'énergie. Ils finirent par craquer à la 71e minute. Le talonneur remplaçant, Théo Béziat, inscrivait le troisième essai qui donnait une victoire à cinq points à son équipe. Les jeux étaient faits. Les cantaliens signaient leur troisième défaite, de la saison, sur leur pelouse.
Si les cantaliens sortent de cette rencontre avec zéro point au compteur, tout ne fut pas négatif pour autant. Les stadistes ont été présents, en défense, en conquête (5 ou 6 touches volées aux Bretons) ainsi qu'en mêlée plutôt dominateurs sur l'ensemble de la rencontre. Ajoutons que pour la quatrième rencontre consécutive ils n'ont pas connu d'exclusion, même s'ils ont encore commis quelques fautes. Bien évidemment cela n'a pas suffit.
Ce championnat, nous ne cessons de le répéter, est très long, éprouvant et plein de surprises. Aurillac est actuellement dans le ventre mou du classement (10e à 13 points du 6e et 9 seulement du dernier reléguable). Certains résultats, de cette 19e journée, lui sont favorables d'autres moins.
Le week-end prochain ils doivent rendre visite aux Grenoblois qui semblent s'être refait une santé, après un début quelque peu laborieux. Ils restent, néanmoins irréguliers. Ramener quelque chose de l'Isère ne serait pas malvenu !

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."