cp

  • 1

C'est en raison des arrangements des Chants d'Auvergne qu'il a collectés, harmonisés, orchestrés et assemblés en cinq recueils, publiés entre 1924 et 1930, que le compositeur Joseph Canteloubede Malaret,dit Joseph Canteloube, né à Annonay le 21 octobre 1879 et mort à Grigny le 4 novembre 1957 figure dans cette rubrique. Sa notoriété a beaucoup pâti de son ralliement au gouvernement de Vichy en 1941.

canteloube joseph

En effet, Chants d’Auvergne est un recueil de chants traditionnels collectés en Auvergne, puis harmonisés et orchestrés par Joseph Canteloube entre 1923 et 1930. Le compositeur a également mis en musique un poème du poète cantalien Camille Gandilhon Gens d'Armes.

 "Le compositeur a conçu sa partition pour une voix de soprano, avec orchestre symphonique. Il n'a pas cherché à rester du côté de l'authentique ou de la lettre de cette musique. Il n'y a pas d'aspect directement folklorisant dans son travail. Il a plutôt cherché à donner son interprétation de ces mélodies d'origine populaire, un peu à la manière d'un Béla Bartók français, ou comme l'aurait fait un peintre face à un paysage, par exemple" (Source : Wikipedia)

 

Quand on écoute Baïlero, le plus célèbre des Chants d'Auvergne, on n'est pas loin de se croire en pleine nature au coeur d'une vallée, cantalienne. Baïlero a été interprétée par les plus grandes voix à travers le monde parmi lesquelles Kiri Te Kanawa, Frederica von Stade, Sarah Brightman, Victoria de Los Angelès, etc.

Jean-Bernard Cahours d'Aspry, auteur d'une monographie consacrée à Canteloube (Séguier, 2000), narre les circonstances de la naissance de ce "tube" que fut Baïlero :

"C'était un soir de 1903, à la nuit tombante, dans la montagne qui domine Vic sur Cère dans le Cantal. Il contemplait le majestueux paysage qui s'offrait à ses yeux, quand tout à coup s'éleva le chant d'une bergère qui lançait ses phrases à toute volée. Se gardant bien de se montrer, il commença à noter la mélodie, lorsque de très loin, comme portée par la brise qui se lèvre le soir sur la montagne, il perçut à peine perceptible, la voix lointaine d'un autre berger qui répétait le thème, à six kilomètres de là".

Monographie Canteloube

* * *

 

 

Musique

  • All
  • Articles Recents
  • Artistes
  • Musique Traditionnelle
  • Traditionnelle

Culture | Articles récents

  • Augustine Figeac (1821- 1883)

    Augustine Figeac (1821- 1883)

    Une femme cantalienne oubliée, d'origine modeste née à Marmanhac le 20 octobre 1821, elle fut à l'origine de la création des grand magasins du Printemps (Paris). Actrice de théatre, elle joue successivement, à Paris, au théâtre de la Renaissance (1839), à la Porte-Saint-Martin (dans l'unique représentation qui fit scandale du Vautrin de Balzac, 1840), au Gymnase,où elle interprète des comédies de Scribe. Elle se retire ensuite au couvent pendant près de deux ans, avant de réapparaître, sur la scène du Vaudeville, en 1845. Elle s'éclipse à nouveau pendant deux ans, en Pologne, revient au Vaudeville, puis au Gymnase où elle Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10