cp

  • 1

Dernier résultat

Stade Aurillacois 45 - Lannemezan 3

Le Match des Adieux

Cette rencontre, la dernière à "Jean-Alric" de la saison 2009/2010, aura fait le plein d'émotions. En effet ce match, à la saveur particulière, aura été marqué par l'adieux au rugby de haut niveau pour cinq joueurs emblématiques, qui ont marqué la vie du Stade Aurillacois Cantal Auvergne. Jean-François Viars, au Stade de puis son plus jeune age, avait déja coupé avec le rugby depuis la saison dernière. Sous le maillot Aurillacois, il aura connu plusieurs sélections Nationales. Equipe de France "juniors" aux côtés de Thomas Castaigniède, entre autres, mais également  l'équipe de France "A",  séléction avec les "Barbarians Français" aux côtés de son frère Sébastien. en 2000, il a été classé 2e meilleur arrière Français derrière Nicolas Brusque. Samedi il a donné le coup d'envoie ou plus exactement son fils Tome (6 ans) qui fait déja partie de l'école de rugby et qui devrait assurer la relève (bon sang ne saurait mentir) d'une famille (Viars & Bonal), qui aura marqué le rugby National et International durant plusieurs générations. Stéphane Borel qui depuis l'age de 6 ans portait les couleurs "rouge & bleu" du club Cantalien et qui à 34 ans met fin  une longue carrière. Durant cette période, il aura également connu la sélection avec l'équipe de France "Amateur". Vincent Caldayroux, qui après des débuts à l'école de rugby d'Arpajon sur Cère a rejoint le grand frère Cantalien. A 33 ans Vincent aurait aimé prolonger quelque peu sa carrière, au sein du club, hélas le rugby professionnel laisse peu de place aux sentiments.Lui aussi aura connu les honneurs de l'équipe de France "Amateur". Roméo Gontinéac (le plus Cantalou dse Roumains) qui est arrivé au Stade Aurillacois en 1998, il aura donc effectué 12 saisons sous les couleurs "rouge et bleu". Roméo aura tout connu. Avec le Stade Aurillacois, le plus haut niveau avec des victoires à Clermont et à Brive, la "Pro D2" bien sur, mais aussi une descente en Fédérale 1 et un titre de champion de France dans cette catégorie. Avec la Roumanie il aura disputé 4 coupes du monde (exceptionnel) , 76 fois International, capitaine de son équipe Nationale, et aujourd'hui co-entraîneur de cette même équipe. Fayçal Boukanoucha arrivé en 1998 également en provenance de Bourg en Bresse. Fayçal a connu les séléctions avec l'équipe Nationale du Maroc, son pays d'origine. Après un court passage à Agen, Montauban et Lyon il est revenu dans le Cantal pour y terminer sa carrière professionnelle.
D'autres joueurs vont quitter le club Cantalien. Ikapoté Fono (suite à un malentendu semble t-il), devrait rejoindre Oyonnax. Rory Teague qui aura peu joué, suite à une blessure, s'est engagé pour Grenoble. Ivan Datunashvili, David Connellan, Arnaud Jacquet ne devraient pas être conservés par le club.
C'est incontestablement une page de la vie du Stade Aurillacois qui se tourne. C'est toujours difficile, y compris pour les supporters, de voir des visages devenus familiers quitter l'arène. Certains resteront dans le giron du club, d'autres continueront à fréquenter "Jean-Alric, sans les crampons cette fois-ci, d'autres enfin vont partir sous d'autres cieux. C'est la vie, une nouvelle vie qui se prépare, mais la vie continue quand même. Allez "Salut les Artistes" et bonne chance. Les fidèles du club ne vont pas vous oublier de si tôt.

Fiche technique:
Stade Jean-Alric:  Stade Aurillacois 45 -  Lannemezan 03 (mi-temps 24 - 03) pour Aurillac
Arbitre: Monsieur Bernard Dal Maso (Midi-Pyrénées)
Spectateurs: 3 500 environ
Les points pour Aurillac: 6 essais François Herry (16e & 65e) - Stéfan Gerber (25e) - Fayçal Boukanoucha (30e) - Ikapoté Fono (50e) - Albert Valentin (75e) 6 transformations Jérémy Bourlon - 1 drop-goal (22e) Arno Coetzee
Les points pour Lannemezan:  1 pénalités (28e) Christophe Dasque
Exclusions temporaires: Néant