cp

  • 1

Dernier résultat

Stade Aurillacois 24 - Grenoble 21

Un final à couper le souffle

Tous les spectateurs, présents à "Jean-Alric", se souviendront des 4 dernières minutes de ce match. A la 70e minute, lorsque l'ancien stadiste Danie De Beer donnait trois points d'avance à son équipe, alors que les Cantaliens allaient devoir terminer la rencontre en infériorité numérique, on ne donnait pas cher des chances Aurillacoises. C'était méconnaître les valeurs morales et physiques de cette équipe Auvergnate. A cinq minutes du temps réglementaire Jérémy Bourlon mettait les deux équipes à égalité: 21 partout. Il reste moins d'une minute à jouer, Aurillac récupère son joueur puni, un maul s'organise avec le ballon pour les Cantaliens. La sirène retentit, les Cantaliens progressent, légèrement à l'intérieur du camp Isérois, le ballon toujours bien au chaud. Ils ne doivent pas perdre le précieux "objet" et si possible obliger l'adversaire à commettre faute. Les minutes s'égrènent, les tribunes encouragent leurs protégés, l'atmosphère devient irrespirable (cardiaques s'abstenir). Nous avons dépassé le temps réglementaire de près de 4 minutes. Les Grenoblois écroulent le maul à 40 mètres de leur ligne de but. Monsieur Dal Maso n'hésite pas et accorde la pénalité, parfaitement justifiée, au profit des stadistes cantaliens. Jérémy Bourlon (comme face aux Rochelais) ne tremble pas et donne une victoire, quasi inespérée mais tellement importante pour la suite de la compétition. Les joueurs, d'abord, le staff technique et le public peuvent savourer un succès qui semblait ne plus devoir sourire aux Aurillacois.
Il ne faut pas oublier cette très solide équipe Grenobloise qui aura énormément fait souffrir les "rouge et bleu" du Cantal. La déception était grande, chez eux, et on les comprend. Ils marquent deux essais (même si l'un d'eux semblait entâché de plusieurs en-avants), ils mènent au score durant la quasi totalité du match et doivent s'incliner dans le temps additionnel. Ils prennent le point du bonus défensif ce qui est, pour eux, une moindre consolation.
Ceci dit les Cantalous n'ont pas volé le match tant ils ont fait preuve de courage, d'abnégation mais aussi de patience et de talent. Le jeune Jérémy ayant fait le reste, comme souvent cette saison, en réussissant 8 pénalités sur 10 tentées. Un excellent pourcentage.  Maintenant direction les Landes et le stade "Maurice-Boyau" pour tenter de poursuivre la bonne série.

Les équipes

 

 Stade Aurillacois 

15. Staniforth
14.  Herry  13.  Baleinadogo 12.  
Gontineac    11. Ratu
9.  Gracia 
(cap) 10.  Bourlon
7.   Fono   8.  Hauman 6.  Irèche
 
5. Datunashvili
 
4. Ostrikov
3.  Kotze 2. 
Manukula  1. 
Fournier

 

1.  Mutapic  2.  Campo   3.   Lakepa
4. Sigoire    5.  Farley
6.  Dry 8.  Chaplain  7. Best
  9.  Cordinglay 
(cap)
10.  Vidal
11. L. Dupont   12. Aiguillon
13.
Helu  14.  Human
15.
Gengenbacher

Grenoble

Arbitre : Monsieur  Bernard Dal Maso (Midi-Pyrénées)

Remplaçants à Aurillac :  16.   Bouly > Manukula  (76e) -   17.   Caldayroux > Fournier  (40e) -  18.  Marechal  Datunashvili   (50e) -  19.   Lescure > Hauman  (65e)  -  20. Nieuwenhuis   >  Fono   (50e) 21. Connellan    (e)  -  22. Kemp  >  (e)  -  23.   Membrado   >  Kotze   (35e) 

Remplaçants à Grenoble  16.  Bianchin  Campo (50e)  - 17. David  Mutapic (55e) -  18.  Newman  >  Sigoire  (50e) -  19. Bernard >  Chaplain ( 65e)  - 20.  Rochette  >   (e)   - 21. De Beer  > Vidal (60e)  - 22. Daunivucu   >   (e)  - 23.  Choirat  >  Lakepa (75e) -

Staff technique  Aurillac : Pierre-Henry Broncan, Thiérry Peuchlestrade (entraîneurs) Sébastien Delpirou (préparateur physique) - Bernard Brasquies (manager) Staff technique Grenoble:  Franck Corrihons,  Sylvain Bégon (entraîneurs)  Patrick Chassaing, Régis Lantheaum, (préparateurs physiques) -  Fabrice Landreau(Directeur Sportif)

Fiche technique:
Stade Jean-Alric
: Aurillac 24 - Grenoble  21 - (mi-temps  15- 09) pour Grenoble
Public :  4 000 spectateurs environ

Points marqués pour Aurillac:
 8 pénalités ( 12e, 18e, 36e, 46e, 56e, 60e, 75e, 83e)  Jérémy Bourlon
Points marqués pour Grenoble
:   2 essais (5e) Wylie Human, (30e) William Helu - 1 transformation (30e)  3 pénalités (34e & 50e)  Damien Vidal (70e) Danie De Beer

Exclusions temporaires : Mathieu Lescure (69e /79e) Stade Aurillacois

L' Infirmerie Cantalienne :
Première ligne : Arnaud Jacquet, Jansen van Vuuren,
Seconde ligne : Oliver Hodge.
Troisième ligne : 

Demis :
  Rory Teague.
Trois quarts/arrières : Jean-François Viars, Fero LasagavibauAlbert Valentin