cp

  • 1

A l’origine, la prairie, où se situe le golf aujourd’hui, était quasi dépourvue d’arbres et d’arbustes. Au fil des années, depuis 1991 (année de création du golf), il y a eu une réelle volonté de végétaliser le parcours par les différents dirigeants du golf, ceci afin de délimiter les trous mais aussi tout simplement d’embellir le parcours. Toutes ces plantations ont été réalisées lors de la traditionnelle compétition « des arbres » qui se déroule chaque automne. A cette occasion les golfeurs financent et participent à la plantation de leur arbre lequel est souvent rattaché à un évènement personnel (naissance enfants, petits-enfants …).
L’automne arrivant, vous pouvez admirer cette biodiversité par la varièté des couleurs que toutes ces essences proposent.
Aujourd’hui, il est très difficile de déterminer le nombre exact de plantations qui ont été réalisées durant ces 25 années, Probablement plus de 1000 plantation. Cependant nous avons pu déterminer grâce aux connaissances de Philippe Chastanet (paysagiste et membre du club) toutes les variétés présentes.

Il vous les résume dans le commentaire suivant :

« On trouve 14 variétés d’érables ce qui en fait l’arbre emblématique du golf de Vézac par le nombre, c’est aussi la plus grande famille d’arbres représentées en France.
Les arbres de souches locales tel le chêne, en séparation d’anciennes parcelles, et le vergne, en bordure de ruisseau, ont été préservés et représentent la dominante naturelle.
Les hêtres sont présents dans les bois acides et schisteux le long du trou 13. On peut noter l’absence de châtaigner sûrement due au sol de moraines glaciaires non favorables et aux températures froides de la vallée. Notons aussi la présence d’un seul frêne indigène (départ du 12). L’arbre le plus haut est le tilleul du 4, arbre surement multi centenaire ainsi que le chêne du 7.
Les espèces importées poussent remarquablement sur tout le parcours malgré un climat difficile notamment au printemps.
Le groupe, de 3 cyprès chauves ou cyprès de Louisiane (Taxodium distichum) à gauche du green du 10, représentera sûrement dans quelques décennies un ensemble remarquable (arbre de Louisiane poussant dans l’eau et pouvant atteindre 45 mètres de hauteur)
L’Asie est aussi présente avec un Ginkgo, des érables et des conifères.
L’Amérique du Nord s’invite aussi avec ses chênes, érables liquidambars et tulipier de Virginie.
Pour l’Australie, il fait un peu frisquet pour l’instant mais les eucalyptus et les palmiers risquent de débarquer si le réchauffement se poursuit.
Les conifères avec leur géant séquoia sont les maîtres de l’hiver et les pins l’emportent par leur nombre avec un pin de Weimouth assez rare en Auvergne (départ gauche du 11)
Le groupe de cèdres situés derrière le green du 17 représente l’Afrique puisque ces arbres sont originaires de l’Atlas
Bref on peut voyager en golfant à Vézac et pour pas cher !!! »

NB : vous pouvez retrouver le détail de toutes les variétés d’arbres et arbustes en cliquant sur le lien suivant : inventaire

  • golf
  • golf1
  • golf10
  • golf11
  • golf12
  • golf13
  • golf14
  • golf15
  • golf16
  • golf3
  • golf4
  • golf5
  • golf6
  • golf7
  • golf8
  • golf9

La flore /Les champignons

  • La biodiversité au golf de Vézac

    La biodiversité au golf de Vézac

    A l’origine, la prairie, où se situe le golf aujourd’hui, était quasi dépourvue d’arbres et d’arbustes. Au fil des années, Lire la suite
  • L'anémone de printemps

    L'anémone de printemps

    Coucou ! C’est moi ! Oui vous savez, l’anémone de printemps (du grec anemos, vent) ou pulsatilla vernalis (du latin pulsatilla, battu Lire la suite
  • La gentiane

    La gentiane

    Qu'elles soient bleues (gentiane printanière), jaune (grande gentiane) ou rose-violacée (gentiane champêtre), qu'elles soient tapies dans l'herbe ou qu'elles élancent Lire la suite
  • L'orchis bouc

    L'orchis bouc

    Qui n’a pas eu la surprise, un jour, de trouver une nouvelle pousse jamais vue jusqu'ici, dans son jardin ou Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3