cp

  • 1

Voyagez dans le passé ! Venez découvrir comment s'est formé le relief de notre beau département ! La géologie vous intéresse ? Une magnifique collection de pierres, roches et autres vous attend. Les loisirs, métiers, outils et mode de vie d'autrefois vous seront présentés avec passion. Une salle de classe reconstituée du début XXème vous attend au Musée de Prat.

"Si vous passiez en été, à l'heure où le soleil ruisselle sur les châtaigniers qui sont les parasols de notre pays, vous sentiriez à leur fraîcheur s'ouvrir votre cœur.
Si vous passiez en été à l'heure où les grillons sont les cigales de notre pays, vous découvririez, blotti dans ce hameau, bien du plaisir.
Si vous pénétriez dans ce lieu de bonheur que l'on pourrait pudiquement appeler musée des petites découvertes, vous seriez surpris en découvrant ce que les mains des femmes et des hommes ont pu imaginer au cours des ans - LABEUR, SUEUR ont été déclencheurs.
Pas d'intelligence artificielle, une intelligence naturelle, bio en somme, au service des travailleurs."

Randonnée autour du musée :

Lors de votre visite, nous vous proposerons des parcours de randonnée que les volontaires ont sélectionné pour vous et entretiennent régulièrement. Le musée offre aussi un lieu agréable pour pique-niquer avec une vue magnifique. Idéal pour passer une journée en famille ou entre amis. Petits et grands passeront une journée mémorable.

Plus d'infos en cliquant sur la miniature

musee prat intro

Sites et musées

  • 1
  • 2
  • 3

Culture | Articles récents

  • Augustine Figeac (1821- 1883)

    Augustine Figeac (1821- 1883)

    Une femme cantalienne oubliée, d'origine modeste née à Marmanhac le 20 octobre 1821, elle fut à l'origine de la création des grand magasins du Printemps (Paris). Actrice de théatre, elle joue successivement, à Paris, au théâtre de la Renaissance (1839), à la Porte-Saint-Martin (dans l'unique représentation qui fit scandale du Vautrin de Balzac, 1840), au Gymnase,où elle interprète des comédies de Scribe. Elle se retire ensuite au couvent pendant près de deux ans, avant de réapparaître, sur la scène du Vaudeville, en 1845. Elle s'éclipse à nouveau pendant deux ans, en Pologne, revient au Vaudeville, puis au Gymnase où elle Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10