cp

  • 1

Le paysan a utilisé l'animal pour sa force et lui a fait exécuter les travaux agricoles les plus durs, en effet :

attelage chevaux

  • les vaches ou les boeufs pour les labours, le transport du foin, du fumier, du bois ...
  • le cheval pour le débardage du bois, pour tirer la charrette pour se rendre à la foire, à la fête ou à la messe,
  • l'âne se contente de porter les bidons de lait, des sacs de farine ou de grains, des fagots de bois et parfois même son maître.

Si l'attelage des chevaux existe encore de nos jours, celui des bovins a disparu  en dehors des fêtes locales. Le dressage se fait avec un autre bovin déjà dressé ; la mise en place du joug demande une technique et un ordre très précis.

charetteLa charette

Une paire de bovins dressés a une valeur marchande bien supérieure à une paire ordinaire.

Le ferrage de l'animal est une opération absolument nécessaire et qui peut s'avérer dangereuse ; elle demande beaucoup d'adresse, de force et de courage de la part du maréchal ferrant car les animaux n'aiment pas.

Il faut plusieurs hommes pour maîtriser l'impétuosité d'un cheval,  l'opération nécessite  une entrave ingénieuse mais une ruade peut s'avérer très dangereuse. Pour le boeuf on utilise un" travail", petit édifice à 4 piliers avec 2 poutres transversales et des sangles qui permettent de soulever l'animal qui perd alors toute sa vigueur.

travailLe travail, affecté à d'autres fonctions

Tradition

  • 1
  • 2
  • 3

Culture | Articles récents

  • Augustine Figeac (1821- 1883)

    Augustine Figeac (1821- 1883)

    Une femme cantalienne oubliée, d'origine modeste née à Marmanhac le 20 octobre 1821, elle fut à l'origine de la création des grand magasins du Printemps (Paris). Actrice de théatre, elle joue successivement, à Paris, au théâtre de la Renaissance (1839), à la Porte-Saint-Martin (dans l'unique représentation qui fit scandale du Vautrin de Balzac, 1840), au Gymnase,où elle interprète des comédies de Scribe. Elle se retire ensuite au couvent pendant près de deux ans, avant de réapparaître, sur la scène du Vaudeville, en 1845. Elle s'éclipse à nouveau pendant deux ans, en Pologne, revient au Vaudeville, puis au Gymnase où elle Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10