cp

  • 1

Née dans le Cantal en 1955, Monique Devez Vallienne aime ce qui touche les personnes : les émotions et les mots, la nature et la poésie. Les humains et les beautés de notre terre - de nos paysages du Cantal entre autres - lui inspirent ses écrits.

MDVMonique Devez Valienne  
Monique Devez Vallienne a d’abord exercé le métier de professeur de français, mais a regretté que l’on attache moins d'importance à l'orthographe et à la grammaire. C’est ce qui l’a décidée à changer de discipline : tout en gardant la possibilité d’être en lien avec la littérature, elle a passé un CAPES d’anglais avant de se consacrer à l’enseignement de cette langue.

La proximité avec les jeunes durant sa carrière lui a permis de mesurer à quel point le fonctionnement de chacun dépend des émotions qu’il ou elle ressent.

Aujourd'hui, Monique Devez Vallienne profite de vacances perpétuelles bien méritées. Elle se laisse porter par sa passion et écrit des histoires qui font la part belle au vécu, où les émotions portent les personnages et les emmènent dans les profondeurs de l’âme.

Elle utilise son savoir littéraire et son expérience professionnelle pour créer ses romans, dans lesquels le Cantal est toujours mis à l’honneur. On peut retrouver l'univers de Monique Devez Vallienne sur son site internet

Elle a publié son 5° roman en 2021, Un Cri dans les Roseaux. Ce livre est une réécriture du roman Le Châtaignier du Petit Jo, qui se termine comme une romance. Ici, l’auteur a voulu mettre davantage l’accent sur les aspects de la guérison et la dimension héroïque du personnage principal.

Roman

cri dans les roseaux


Pourquoi le petit Jo, six ans, passe-t-il ses journées à se morfondre ? Pourquoi refuse-t-il de sortir et reste-t-il obstinément dans la pénombre de la pièce ? Pourquoi n'y a-t-il personne auprès de lui ? Que s'est-il passé pour que la tristesse l'empêche de vivre comme les autres enfants ?

On est en 1870, dans la Châtaigneraie cantalienne. Il est seul. Abandonné ? Il va bien falloir que quelqu'un vienne le secourir ! Qui va prendre les choses en main pour le sortir de ce mauvais pas ? Qui va aider ce petit être, alors qu’il ne comprend pas où est passée sa mère ?

* * *

Poèmes

murmures reves


Un moment de liberté, une promenade dans la nature ?

Vient un temps où Monique Devez Vallienne prend son carnet. Et voilà, le charme opère et les vers arrivent dans sa tête, comme une musique rythmée. Un poème naît.
Autant dire que le Cantal, terre natale de l’auteur, est très présent dans ce recueil, car les escapades aux sources sont fréquentes.

Vous y trouverez les paysages qu’elle aime : les sentiers sauvages, les panoramas à couper le souffle de notre merveilleux département, les vieilles pierres et nos lieux de vie.
« Toi, Cantal, pays de ma vie, pays de mes rêves et de mes envies… »

Le recueil Aux Sources de mes Errances est épuisé.

* * *

Roman

rocher de Flore


Un homme quitte la gare de Vendes, dans le nord-ouest du Cantal, en tenant par la main un enfant de sept ans ? Qui est-ce ? Où emmène-t-il ce garçon en ces années 1910 ? Qui acceptera de faire travailler le petit pour lui permettre de « gagner sa croûte » ?

Pourquoi Cyprien devra-t-il, par la suite, connaître la mine aux conditions dangereuses et difficiles ? Qu'est-ce qui le poussera à partir sur les chemins et à s'attacher à un nouveau maître ? Saura-t-il un jour ce que sont ses origines et le pourquoi de sa venue ici, sur le territoire minier du Cantal ?

* * *

Roman

enfant cachot


Marie est triste, seule dans son lit après la prière. Sa mère s'est encore mise en colère contre elle. Pourquoi sa mère ne l'aime-t-elle pas ? Pourquoi donne-t-elle toujours raison à sa grande sœur ? Pourquoi son père ne la défend-il pas ?

Que va devenir la fillette en grandissant, à Murat dans les années 40, auprès d'une famille où il n'y a pas d'amour pour elle ? Comment va-t-elle parvenir à se créer une existence agréable, alors qu'elle ne reçoit pas l’amour de ses parents ? Saura-t-elle se rebeller si nécessaire ? Quelle vie aura-t-elle ? Un métier ? Un mari ? Des enfants ? Quelles relations avec les autres ?

* * *

Roman

Prison catherine


Un soir de juin 1836, entre Planèze et Margeride. Là, presque à la tombée de la nuit, une toute jeune femme semble fuir. Elle court à perdre haleine, les larmes dans les yeux, la tristesse au cœur. Pourquoi a-t-elle quitté précipitamment Saint-Flour dans l'après-midi ? Où va-t-elle ? Où va-t-elle bien pouvoir passer la nuit, alors que les animaux sauvages de nos campagnes cantaliennes rodent et l'effraient ?

Et quand elle atteindra son but, quel accueil trouvera-t-elle ? A-t-elle une famille ? Des parents ? Des frères et sœurs ? Par quoi son avenir est-il compromis ?

* * *

Auteur(e)s

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7