cp

  • 1

Dernier résultat

Vendredi 14 Février à 20h Stade "Raoul-Barrière

AS Béziers16 - Stade Aurillacois 12 
"1 point c'est bien.... 4 s'était mieux !"

Béziers : Stade Raoul-Barrière 
Spectateurs : 4 000 environ 
Arbitre : Monsieur Flavien Hourquet (Comité Midi-Pyrénées) 
Mi-temps: 6 à 0 pour Aurillac
Stade Aurilacois: 4 pénalités de Anderson Neisen (21e, 27e, 59e, 63e)
Béziers: 1 essai de Kelly Meafua (65e) - 1 transformation et 3 pénalités de Adrien Latorre (50e, 69e, 82e)
Exclusions temporaires: Latuka Maituku (80e)
Exclusions définitives: 

Compositon des équipes 

Logo aurillac

15. AJ. COERTZEN
14. G. MINGUILLON 13. J. YOBO - 12. R. SAGOTE - 11. A. VALENTIN 
9. B. REGGIARDO - 10 . A. NEISEN 
7. P. ROUSSEL (cap) - 8. R. HEWAT - 6. . TSUTSKIRIDZE
5.J. DUFOUR - 4. G. JAVAKHIA
3 . J. SHATIRSHVILI - 2.  A. SMITH- 1. L. SEYROLLE

ballon rugby 3

 1. FERNANDEZ -  2 . PINTO-FERRER - 3 . HAGAN 
  4. BEST (cap) -  5. DESROCHE
6. BARRERE - 8. VIIGA -  7. VILKINS
9. BISMAN - 10. LATORE
11. RAWACA  - 12. VEAU - 13. GIMENO 14 .ZENON
15. PORICAL

Logo beziers

Remplaçants à Aurillac: 16. P. RUDE  - 17. Y. AMROUNI- 18.C. OSTBERG - 19. L. MAITUKU  - 20. H. BOUYSSOU  -  21. MARC PALMIER  - 22. Th. SALLES   - 23. Ch. OJOVAN
Remplaçants à Béziers: 16. MARCO-PENA - 17. LAFON  - 18. MAAMRY - 19. MEAFUA - 20.MUNILLA  - 21.DREUILLE  - 22.BERARD  - 23. MANUKULA

Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEAC &  David BANQUET
Entraîneurs adjoints: Mathieu LESCURE - Maximime PETITJEAN
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Béziers: David AUCAGNE - Sebastien LOGEROT
Préparateurs physiques: Alexis MUDARRA, Nicolas SZEZUR

Infirmerie Aurillac:
Première ligne
Grégory FABRO, Killian MARIE, Giorgi KARVELISHVILI
Deuxième ligne: Pett VAN der WELT - Baptiste HEZARD
Troisième ligne: Shaun ADENDORFF
Demis: Niel Marais - Pieter DE WET 
Trois quarts: Merab SHARIKADZE
Suspendu: Kevin LEBRETON

Béziers se fait peur.... mais sort vainqueur !


Ce soir c'est une double déception pour le Stade Aurillacois. Il voulait prendre une revanche sur le match aller et creuser l'écart avec ses poursuivants. C'est raté ! Disons le de suite, sur la physionomie de la rencontre, nous étions en droit d'attendre un autre résultat. C'est donc un verre à moitié vide qui nous a été servi. Durant une grosse heure les cantaliens étaient devant (12 à 3 peu après l'heure de jeu). Dominateurs dans les phases statiques. Avec un touche performante (5 ballons volés sur lancer Biterrois). Une mêlée solide, même si elle a été un peu moins dominatrice qu'à l'habitude. Dans les intentions de jeu et le jeu tout court, les Aurillacois ont fait le job. Au niveau des fautes, elles étaient plutôt chez les héraultais. Des occasions comme celle-ci, il n'y en aura pas tous les week-end. Alors comment, dans ces conditions, les joueurs du cru, peu brillants par ailleurs, ont pu remporter ce match ?
Nous allons essayer de l'analyser et tacher de comprendre.
Le stade Aurillacois alignait une équipe jeune. De nombreux cadres avaient été laissés au repos. Chez les Biterrois c'était, au contraire, une équipe expérimentée. Cela pourrait-il être la principale raison de ce résultat ? Peut-être ! La fougue de la jeunesse face à la maîtrise et à l'expérience. Le dernier quart d'heure a vu une équipe Biterroise peu inspirée, certes, mais opportuniste. De son côté la jeune équipe cantalienne commettait des fautes (maladresses sur les renvois) qui rendaient autant de munitions à l'adversaire. Un manque de maîtrise évident !
Nous n'allons pas critiquer les choix des entraîneurs, ils sont les mieux placés, et de loin, pour savoir ce qu'ils doivent faire.
Juste une petite remarque. Un match important se profile, le week-end prochain, à "Jean-Alric", avec la réception de Vannes. Ils ont sans doute voulu préserver certains joueur cadres. Nous l'avons déjà dit dans nos compte-rendus précédents. Gagner les matchs à la maison, risque de ne pas être suffisant ( la victoire surprise de Rouen sur la pelouse d'Oyonnax nous donne raison). Ceci pour dire que préserver des joueurs cadres en vue d'une rencontre importante, à domicile, est-elle la bonne solution? Toutes les rencontres sont importantes. Lorsque l'on constate le rôle joué par les joueurs expérimentés, dans ce type de rencontre (l'exemple des Biterrois, ce soir) on est en droit de se poser la question !
J'ai lu certains commentaires, sur les réseaux sociaux. Je voudrais leur dire, après un changement de staff, que les résultats ne peuvent apparaître d'un simple coup de baguette magique. Cela se fait par palier. Nous avons déjà constaté que les scores étaient plus serrés. Plusieurs points de bonus ont été obtenus, sur les dernières rencontres, ce qui n'était pas évident. Maintenant il faudra apprendre à gagner. Ce sera le prochain palier !
Vendredi prochain on attend le plus grand nombre de spectateurs. Les joueurs en ont besoin. Pour ce faire, les dirigeants ont renouvelé l'expérience de Rouen, qui avait permis de remplir le stade "Jean-Alric. Prix des entrées attractif pour l'accès aux tribunes Marathon (hommes 13€, femmes 10€, enfants moins de 18 ans 5€, entrée générale gratuite pour les moins de 18 ans). Les autres tarifs restent inchangés. Venez nombreux le stade a besoin de vous.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

Veuillez nous excuser pour le retard dans la rédaction de ce compte-rendu.