cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 26 Février 2021 à 19heures au Stade Jean-Alric

Stade Aurillacois 25 - Montauban 27

Très mauvaise opération pour Aurillac

Avant match
Des Montalbanais revanchards, sans aucun doute, mais Aurillac n'en a que faire ! Il doit gagner sans se poser d'autres questions que celle de prendre les quatre points.

Fiche technique : 
Grenoble : Stade Jean-Alric
Spectateurs : Huis-clos. 
Arbitre: Monsieur Pierre Bru Comité Armagnac-Bigorre
Aurillac:
1 essaAdrian Smith (35e), 1 transformation et 6 pénalités de Thomas Vincent (6e, 10e, 15e, 22e, 58e, 70e)
Montauban : 3 essais de Avlata Silago (44e), Jérémy Chaput (68e), Cyril Deligny (77e) - 3 transformations et 2 pénalités AvlataSilago ( 40e, 60e)
Mi-temps: 19 à 3 pour Aurillac
Exclusions temporaire : Stéphane Munoz (35e/45e) pour Montauban - Alexandre Plantier (67e/77e) pour Aurillac
Exclusion définitive : 

Composition des équipes

 Logo aurillac

15 . A. NEISEN
14.  A. VALENTIN 13. AJ. COERTZEN.- 12. J. YOBO - 11. L. VAN DAM
9 . P. BOISSET- 10 . Th. VINCENT
7. B. SAGINADZE - 8. O.H. KAUFUSI - 6.  D. TISON
5. JB SINGER . 4 - P. ROUSSEL
3 . G. KARTVELISHVILI - 2. A. SMITH - 1.  G. SEYROLLE

ballon rugby 3

1. P. COMMENGE -  2 . M. TADJER - 3 . Ch. VAOTOA
  5 . J. SOUSA  - 4 . C. ASTIER

6 . A. LOUBIERE - 8 . K. MEAFUA -  7. S. MUNOZ
9 . P. GRAOU  - 10 . A . SILAGO
11 . S. HAMED - 12 . B. PUNTOUS - 13 . A. LUATUA - 14 . P. SAYERSE
15. P. KLUR

Logo montauban

 Remplaçants à Aurillac: 16.  L. NIORADZE > SMITH (64e) - 17. A. PLANTIER > SEYROLLE (64e) - 18. G. JAVAKHIA  > SINGER (58e)- 19. Ch. FRANCOZ > (49e) - 20.  M. ALANIA > BOISSET (49e) -  21. Th. DUBOURDEAU > YOBO (68e) - 22. Ch. POWELL > COERTZEN (58e) - .23. T DANIEL > KARTVELISHVILI (64e)
Remplaçants à Montauban: 16. C. DELIGNY - 17. P. TAILHADES - 18. U. MANINOA  - 19. D. VAOTOA - 20. J. CHA PUT - 21. F. POURTEAU - 22. M. SALLES - 23. S. RENAUD

 Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEAC   
Entraîneurs adjoints: David BANQUET - Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN

Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Montauban: Jean Frédéric DUBOIS - Florent WIECZOREK
Préparateur physique: Mathias PUIGMAL -  Maxime PUIGMAL

SA Montauban fev. 2021

SA /Montauban  photos de Jean Michel Peyral

"Sapiac" a pris sa revanche ! Après une première mi-temps durant laquelle les Montalbanais ont fait preuve de beaucoup d' indiscipline, ils ont su redresser la barre pour s'imposer logiquement. Par un score étroit, certes, comme en 2019 ou les verts s'étaient imposés sur le même écart (18 à 16) mais qui vaut quatre points et dont les "cantalous" se seraient bien contentés.
Et les cantaliens me direz vous ? En première période ils se sont nourri des fautes de Montauban avec un cent pour cent, dans les tirs au but, de Thomas Vincent. Tout cela suivi par un bel essai d' Adrian Smith, transformé, pour un 19 à 0 et un carton jaune pour le troisième ligne Montalbanais. C'est à partir de là que les choses se sont gâtées, pour les cantaliens. C'est donc lorsque les Auvergnats se sont trouvés en supériorité numérique qu'ils ont perdu "les pédales" ! Il faut noter, au passage, que ce n'est pas la première fois que ce phénomène se produit. Juste avant de regagner les vestiaires, Montauban marque ses premiers points en réussissant une pénalité. 19 à 3 pour le stade.
Au retour des vestiaires, toujours en supériorité numérique, les cantaliens ont manqué de vigilance. Le demi de mêlée visiteur, Paul Graou, se joue de la défense Aurillacoise pour donner un "caviar" à son ouvreur 19 à 10. A l'heure de jeu Thomas Vincent va redonner 12 points d'avance à son équipe. Néanmoins on sent que le ressort cantalien est bien endommagé. La machine Tarn et Garonnaise poursuit son oeuvre. Un groupé pénétrant, initié par les Montalbanais, emporte le pack Aurillacois sur 25 mètres pour se terminer dans l'en but cantalien. Une action qui va faire très mal aux têtes et au score. Paradoxalement, le week-end précèdent, ce sont les cantaliens qui avaient fait subir un sort identique aux Grenoblois avec une différence majeure; les cantaliens n'avaient pas marqué sur cette action.  Avec une pénalité et un deuxième essai les visiteurs reviennent à deux points des cantaliens. Le buteur Aurillacois redonne bien cinq points d'avance aux siens mais les visiteurs ne veulent pas en rester là. Cette fois-ci ce sont les locaux qui se retrouvent à 14. Les visiteurs sentent que la revanche et toute proche. Ce qui devait arriver, arriva, et le Stade Aurillacois s'inclinait pour la quatrième fois, de la saison, à "Jean-Alric".
La situation devient préoccupante d'autant que derrière on s'accroche dur. Comment analyser cette situation ? Nous dirons que cette première période était trompeuse et qu'elle n'a pas rendu service. L'équipe a t-elle pensé, inconsciemment, que le plus dur était fait ? Ensuite on a senti une certaine lassitude dans le groupe. Une fatigue qui fait que dans la difficulté on ne joue plus collectivement. Faudra t-il faire appel à un psy ou un responsable de la performance, comme le font de nombreux clubs ? Quoi qu'il en soit, les prochaines rencontres vont être décisives, à commencer le week-end prochain à Carcassonne.

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

Réflexion plus générale:
Aux deux tiers de la saison les équipes du stade Aurillacois, celles qui sont encore en course, ne sont pas au mieux. Il ne faut pas se voiler la face et être réaliste. Il n'est pas question, pour notre part, de donner des conseils aux gens qui conduisent les destinées du club. Qu'ils soient dirigeants, membres des différents staffs, techniques ou autres. Ils savent mieux que quiconque ce qu'ils ont à faire. Au sein d'un club chacun a des fonctions bien définies. "Les dirigeants dirigent, les entraîneurs entraînent, les joueurs jouent et les supporteurs supportent" Ceci pour dire que si chacun a le droit de s'exprimer, chacun doit rester dans son rôle. Ce paragraphe concerne surtout les supporteurs ou ceux qui s'identifient comme tels. Je suis désolé de dire cela, mais certains commentaires n'ont pas leur place dans un club de "supporteurs" A ce sujet il me semble utile de rappeler la vraie définition de ce mot. Un supporteur ou supportrice, d'une équipe, est  une personne qui encourage exclusivement. Une équipe doit pouvoir compter sur ses supporteurs dans les bons moments mais encore plus lorsque elle est en difficulté. Après une défaite, le vrai SUPPORTEUR est triste et malheureux. Les joueurs sont d'abord des êtres humains avec leur sensibilité. Ils ont d'avantage besoin d'encouragement que d'injures, d'insultes ou de dénigrement. Le rugby est avant tout un sport d'équipe, même si les membres qui la compose sont des professionnels. S'il n'est pas interdit de faire une critique constructive ou de donner son ressenti sur le déroulé d'une rencontre, il n'en est pas de même lorsque l'on prend pour cible tel ou tel joueur en utilisant des mots blessants, voire haineux parfois. Cela est tout simplement indigne de quelqu'un qui se prétend supporteur. Un mot qui revient souvent dans les commentaires c'est le mot "HONTE" . Personnellement je réfute ce mot, lorsque qu'il est attribué à une défaite, par exemple. Il n'y a aucune honte à perdre un match, même si l'équipe n'a pas été à la hauteur de ses compétences. Toutes les équipes sportives, au monde, ont perdu des rencontres. Aucune équipe ne perd de gaieté de coeur. Les premiers déçus sont les joueurs eux-mêmes.
Alors sans vouloir se prendre pour un redresseur de torts ou un donneur de leçons, je demande à tous les SUPPORTEURS d'encourager leur équipe quel que soit la situation. N'oublions pas que c'est dans l'adversité que votre club, notre club a le plus besoin de SOUTIEN. C'est la seule façon de rendre son équipe plus performante. Ne devenons pas des ...... de l'OM !