cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Stade Aurillacois 23 - Biarritz 19
Dimanche 25 Aout 2019 à 14h25

Fiche technique:
Aurillac: Stade Jean-Alric
Spectateurs: 3 500 environ
Arbitre : Monsieur Hervé Lasausa (Comité du Béarn)
Mi-temps: 20 à 5 pour Aurillac

Stade Aurilacois: 4 essais de Jimmy Yobo (7e), AJ Coertzen (18e & 38e), Shaun Adendorff (34e) - 1 pénalité de Thomas Salles (54e)
Biarritz Olympique: 3 essais de Nicholas Smith (28e), Gauthier Doubrère (50e), Alexandre Nicoué ( 55e) - 2 transformations de Nicholas Smith (50e & 55e)
Exclusion temporaires :  Adam Knight (12e/22e)
Exclusion définitive :

Compositon des équipes (groupe)

Logo aurillac

15 . MC PHEE
14. YOBO 13. COLLIAT - 12. SAGOTE - 11. COERTZEN
9 . BOISSET - 10 .  NEISEN
7. ROUSSEL - 8. ADENDORFF - 6. LEBRETON
4 .HEZARD - CORBEX
3 . OJOVAN  - 2. RIEU - 1. NOSTADT

  ballon rugby 3

 1 SYNAEGHEL -  2 .LEVI - 3 . MILLAR
  5 . O'CALLAGAN - 4 . ALIOUAT

6 . USARRAGA- 8 . HOUSTON -  7. KNIGHT
9 .  DOUBRERE - 10 . SMITH
11 . ARTRU - 12 .PERRAUX - 13 . POI 14 . NICOUE
15. BARRY

Logo biarritz

Remplaçants à Aurillac: 16.  SAVEA - 17. EYROLLE - 18. DUFOUR - 19.  MAITUKU - 20. BOUYSSOU  -  21. DE WET 22. SALLES - 23. KARTVELISHVILI
Remplaçants à Biarritz: 16. RUFFENACH - 17.  WATREMEZ - 18.  BACKHOUSE - 19. HIRIGOYEN - 20. COUILLOUD - 21.LEBRAUD - 22.  BOULDOIRE - 23. NUTSUIDZE

Entraîneurs à Aurillac:Thierry PEUCHLESTRADE &  André BESTER - 
Entraîneurs adjoints: Mathieu LESCURE - Maxime PETITJEAN - 
Préparateurs physiques: Sébastien DELPIROU, Arnaud METZER, Anthony NUMITOR

Entraîneurs à Biarritz: Shaun Sowerby,  Nicolas Nadaud - Préparateurs physiques: Gareth ADAMSON

Infirmerie Aurillac:
Première ligne: Grégory FABRO, Killian MARIE, Adrian SMITH, Pierre RUDE
Deuxième ligne: Christian OSTBERG  - Pett VAN DER WALT
Troisième ligne: 
Demis: Neil MARAIS
Trois quarts: Albert VALENTIN -

Sélection Nationale : Merab SHARIKADZE, Giorgi  TSUTSKIRIDZE, Beka SAGINADZE

Il fallait gagner ce premier match ... C'est chose de faite

On ne peut pas dire que tout fut parfait, lors de cette première de la saison officielle. Les nombreux points laissés en route, dans les tirs au but (14 au total), auraient pu coûter cher. Heureusement, pour les "rouge & bleu" ces échecs n'auront pas eu de conséquences le résultat final.

Photos de Jean Pierre Malichier

Essai Jimmy                              Poussée gagnante

                                    Essai de Jimmy Yobo                                                                                                           Mêlée dominatrice


Cette confrontation avait plutôt bien commencé pour les cantaliens qui menaient, à la pause, 20 à 5. En marquant quatre essais, tous plus beaux les uns que les autres, les stadistes semblaient avoir pris le match à bras le corps. Un premier essai signé par le revenant, Jimmy Yobo, après une prise en touche de Baptiste Hézard, relayé par Anderson Neisen. Ce dernier ratait la transformation. Dix minutes plus tard, sur un service de Rhema Sagote, AJ Coertzen inscrivait le deuxième essai Aurillacois, non transformé (10 à 0). Les Biarrots reprenaient quelques couleurs en inscrivant leur premier essai par l' ouvreur, Smith , pas de transformation. Les Aurillacois remettaient le couvert. Après un gros travail des avants, Shaun Adendorff marquait le troisième essai stadiste, toujours pas de transformation. Puis AJ Coertzen y allait de sa deuxième réalisation personnelle (20 à 5). Encore une transformation manquée, la cinquième sur cinq essais. Si l'on y rajoute une pénalité manquée par l'ouvreur cantalien, ce sont 13 points laissés en route, pour les deux équipes. Pas un seul point réussi, au pied, durant cette première période. Du rarement vu ! Ce sera donc le score à la pause.
La seconde période ne sera pas du même "tonneau" du moins pour les cantaliens. La chaleur de plomb qui tombait sur "Jean-Alric" allait mettre à mal les organismes. Dans ces conditions les visiteurs s'en tiraient un peu mieux ,que les locaux, en inscrivant deux essais, transformés cette fois-ci ! Les cantaliens ajoutaient une pénalité, par Thomas Salles, pour un score final de 23 à 19, en leur faveur.

Pret a la percussion

Les avants attaquent


Que retenir de cette rencontre ? D'abord qu'elle fut de bonne qualité avec toutefois un nombre de fautes de main assez conséquent. Pouvait-il en être autrement pour un début de saison ou les équipes sont encore en rodage et à la recherche de cohésion. Par ailleurs, avec des températures aussi élevées, les réflexes ne sont plus les mêmes et les joueurs perdent en lucidité. Disons le aussi dans ce genre confrontation l'équipe qui reçoit a beaucoup plus de pression.
Côté cantalien on doit néanmoins relever de nombreux points positifs. Une fois de plus la mêlée fut conquérante. La conquête correcte (un balon perdu et un gagné). Quatre essais marqués en première période face à une équipe qui n'est pas la première venue.
On pourrait s'inquieter sur le manque de résusite des buteurs ! Mais les gens avertis savent que cet exercice n'est pas une science exacte et qu'un buteur a des jours avec et des jours sans. Le comportement de nombreux joueurs (des deux camps) en fin de match pourrait laiser penser que la condition phisique n'est pas au top. Il faut nuancer ce constat du fait que nous sommes au tout début de ce championnat et que d'autre part toutes les rencontres ne se dérouleront pas sous un ciel aussi brulant.
Vendredi prochain les "cantalous" vont effectuer un très long déplacement. Ils se rendront chez le promu, Rouen, dont on ne connait pas grand chose si ce n'est qu'il est le champion de France, en titre, de "Fédérale 1". Ramener quelques points de la Haute Normandie serait une excellente chose ?

Guy Batifoulier "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."