cp

  • 1

Dernier résultat

Prochain match

Vendredi 4 Novembre 2022 à 21 heures

Biarritz Olympique 31 - Stade Aurillacois 16

Fiche technique : 
Biarritz : Stade Aguiléra
Spectateurs : 2 500 environ
Arbitre: Monsieur Pierre Bru
Aurillac: 1 essai de Lucas vaccaro (69e), 1 transformation Antoine Aucagne - 3 pénalités (4e, 24e, 56e) Marc Palmier

Biarritz:  4 essais (40e +3) O' Callaghan, (52e) Henry Speight, (59e) B. Couilloud, (64e) Cadot, 4 transformations G. Bosch, 1 pénalité (8e) B. Germain
Mi-temps:  10 à 6 pour Biarritz
Exclusions temporaire : Latuka Maituku (40e/50e) pour Aurillac
Exclusion définitive : 

Composition des équipes

 Logo aurillac

ANDERSON NEISEN
14. GIORGI GOGOLADZE 
13. ELIJAH NIKO  - 12. CHRISTA POWELL  - 11. AJ. COERTZEN
9. DAVID DELARUE - 10. MARC PALMIER
7. THEO CAMBON - LATUKA MAITUKU - BEKA SHVANGIRADZE
5. JB. SINGER . 4 - GIORGI JAVAKHIA
3 . HENZO KITEAU - 2. RONAN LOUGHNANE - 1.  ROBBIE RODGERS 

ballon rugby 3

 1. ERDOCIO -  2 . SAUVETERRE - 3 . MILLAR (cap)
  4. O'CALLAGAN -  5. TYRELL
6. AUGRY - 8. CHARLIE FRANCOZ - 7. HEBERT

9. B. COUILLOUD - 10. GERMAIN
11. SPEIGHT - 12. CADOT - 13. MORGAN - 14. S. BARRY
15 .JONAS

Logo biarritz

 Remplaçants à Aurillac: 16. LUKA  NIORADZE > Ronan Loughnane (52e) - 17. JULIEN ROYER > Robbi Rodgers (49e) - 18. EOGHAN MASTERSON  > JB Singer (60e) qui remplace Javakhia à la (70e) - 19. DIDIER TISON  > latuka Maituku (60e) - 20.  BORIS HADINEGORO > David Delarue (66e) -  21. ANTOINE AUCAGNE > Marc Palmier (60e) - 22. LUCAS VACCARO > Christa Powell (60e) qui remplace Niko à la (73e)  - 23. GIORGI KARTVELISHVILI >

Remplaçants à Biarritz: 16. RENAUD - 17. TCHELIDZE- 18. ALIOUAT - 19. MATIU - 20. G. BOSCH -  21. TOMANE - 22. FARISCOT - 23. SAMARAN

Staff technique:
Entraîneurs à Aurillac: Romeo GONTINEAC
Entraîneurs adjoints: Mathieu LESCURE - Jérémy WANIN - Alain BELGUIRAL

Préparateur physique: Sébastien DELPIROU
Entraîneurs à Biarritz: Matthew CLARKIN - Barry MADOCKS - Roger RIPPOL - Shaun SOWERBY - 
Préparateur physique: Gareth ADAMSON - Guillaume OLIVIER

Aurillac n'a pas à rougir !

Certes les stadistes cantaliens ne ramènent pas de points de leur déplacement au Pays Basque. Néanmoins ils ont tenu la dragée haute, durant quarante minutes, face aux anciens pensionnaires de "Top 14". Leur comportement, en terre hostile, semble s'améliorer de match en mach. Ce soir ils ont montré de la solidarité qui laisse espérer des jours meilleurs. En faisant confiance à des jeunes pousses le staff est dans le vrai. S'incliner avec quinze points d'écart, seulement, sur la pelouse d'un club aux moyens nettement supérieurs n'est nullement un déshonneur. Bien évidemment tout n'a pas été parfait et des choses peuvent-être améliorées. Avec une meilleure gestion, des dernières minutes de la première période, les "Cantalous" pouvaient rentrer au vestiaires en tête, au score. Durant ces quarante premières minutes ils ont défendu et laissé beaucoup d'énergie. De leur côté les locaux ont laissé des points en route en ratant deux pénalités, relativement faciles. La suite fut un peu plus compliquée, même si les hommes du capitaine Lauka Maituku se créèrent quelques belles occasions. La percée de Elijah Niko, par exemple, qui était à deux doigts de faire mouche. Il y eut, ensuite, ce bel essai de Lucas Vaccaro qui redonnait un peu d'espoir. Entre temps, la défense cantalienne s'était quelque peu oubliée. La victoire de Biarritz est indiscutable, même si le score peut paraître quelque peu sévère au vu de l'engagement des hommes de Roméo Gontinéac.
Le deuxième bloc se termine. La semaine qui vient sera consacrée au repos. Puis il faudra reprendre pour un troisième bloc qui verra les cantaliens recevoir à trois reprises et non des moindres. Nevers revanchard, après sa défaite àu "Pré Fleurie", avant un déplacement, périlleux, à Oyonnax. Puis réception de Colomiers suivie de celle de Vannes, avant de terminer ce bloc à Rouen. Un beau programme !
En attendant bon repos à tout le monde.

G.B.