cp

Situé en plein cœur des volcans d’Auvergne et datant du XIIème siècle, le château du Sailhant est un château fort trônant sur un spectaculaire éperon rocheux de plus de 30 mètres de haut et dominant une cascade mystique. D’une tour moyenâgeuse, le château du Sailhant devint un château fort pendant la Guerre de cent ans. Depuis le 13 septembre 2019, l'intégralité du château est inscrit aux Monuments Historiques.

SailhantCrédit photo Valya Cilerea photographies

Ce joyau du patrimoine culturel cantalien connut une importante évolution, successivement  possession des familles d'Aurouze, d'Estaing, Jean de Lastic et d’autres éminentes familles françaises. Il fut loué en tant que ferme par la famille d'Estaing, puis devint la résidence secondaire de Joachim-Joseph d’Estaing, évêque de Saint-Flour, avant d'être racheté par Etienne de Serre de Saint-Roman en 1753 qui, à son tour, le vendit au bailleur Jean-Baptiste Rongier après la révolution française. A la mort de ce dernier, le château est racheté par un fermier, Pierre Laurier. Peu ou pas du tout restauré par ses propriétaires successifs, le château du Sailhant est en très mauvais état.

Sailhant4

C'est alors qu'intervient Hippolyte Mary-Raynaud, l'homme est né à Andelat le 25 juillet 1844 dans une famille de fermiers, il est ambitieux, homme d'affaires, il fonda la banque d'Etat à Paris en 1873. En quête de respectabilité, il achète le château du Sailhant et entame sa restauration. En juillet 1890, il est élu député du Cantal, en novembre de la même année, il est déclaré en faillite, il s'enfuit en Angleterre où il décèdera (date inconnue). Les travaux de restauration du château sont interrompus en 1891. La château est une nouvelle fois vendu, cette fois aux enchères à la propre épouse de Raynaud ! En 1904 le château est à nouveau vendu aux enchères au Docteur Paul Delbet, il restera la propriété des Delbet  jusqu'au décès du fils unique de Paul, Jean-Paul Delbet en 1996.

Sailhant7

Racheté en 1997 par son actuel propriétaire, l'architecte new-yorkais Joseph Pell Lombardi, le château nécessita de longues recherches ainsi qu'une coûteuse et patiente campagne de restauration d’une quinzaine d’années dont on trouvera tous les détails dans la monographie écrite par le propriétaire, Sailhant Narrative... en anglais. A titre d'exemple, les tapisseries murales ont été réalisées sur mesure à partir d'échantillons encore présents sur les murs par un atelier alsacien, les carreaux de la cuisine par Les Faïences de Nevers et les décors peints ou sculptés par des artisans locaux. Ce n'est qu'une fois qu'elle fut menée à son terme que, pour la première fois, le château du Sailhant a ouvert ses portes au public le 1er Juillet 2016. 

Sailhant6

La rude et mystérieuse beauté de ce château, chargé d’histoire et perché sur un promontoire volcanique, en fait un site unique en Auvergne. Les jardins du château de Sailhant font l'objet d'un pré-inventaire (documentation préalable) par les Monuments Historiques au titre des jardins remarquables.

Le château du Sailhant offre une balade historique à travers ses jardins, son hall d’entrée, sa salle à manger, son salon, sa grande salle, ses chambres, sa bibliothèque, sa cuisine et enfin sa chapelle. Il se visite du 1er avril au 31 octobre. Les réservations ne sont pas obligatoires, mais fortement recommandées, en raison d’un nombre limité de personnes par visite. Les photographies sont interdites à l'intérieur du château mais on pourra se faire une idée du soin apporté au décor et à l'ameublement grâce à celles présentées sur le site internet du château.

* * *

 

 

Pin It

Les châteaux

  • Castelvielh de Vic

    Le Castelvielh de Vic est l'ancien château supérieur de Vic-sur-Cère dans le Cantal. Il ne subsiste qu'une motte castrale, quelques vestiges de maçonneries et une vue panoramique sur la vallée et le... Lire la suite
  • Château d'Alleuze

    Quelle plus belle description du site d'Alleuze que celle de Pierre Chassang dans son opuscule Alleuze, son château, son église paru en 1981 (imprimerie La Dépêche d'Auvergne, Saint-Flour) ? "Soudain,... Lire la suite
  • Château d'Anjony (Tournemire)

    Le domaine, comprenant le château et toutes ses dépendances bâties et non bâties, est classé au titre des Monuments HIstoriques depuis le 4 février 2004. En outre, le château d'Anjony solidement implanté... Lire la suite
  • Château d'Anterroches (Murat)

    Située à l'entrée de Murat en venant de Laveissière, le château d'Anterroches était à l'origine (XIIIe sicèle) une ferme fortifiée. Le donjon rectangulaire a été construit au XVe siècle et au fil du... Lire la suite
  • Château d'Apchon

    Le château d'Apchon, qui a porté le titre de comptoirie dans les temps les plus reculés, puis de baronnie, date d'une haute antiquité. La Maison d'Apchon remonterait à Jules César, le conquérant des... Lire la suite
  • Château d'Auzers

    Dans son Dictionnaire statistique et historique du Cantal (volume 1) paru en 1852, Monsieur Deribier-du-châtelet, correspondant de la Société des Antiquaires de France décrit ainsi le château... Lire la suite
  • Château d'Entraygues (Boisset)

    Comme son nom l'indique, le château d'Entraygues est situé entre les eaux, celles de la Rance et de la Moulègre. Bâti au XVIe siècle, remodélé au cours des XVIIème et XVIIIème siècles, il compte trois... Lire la suite
  • Château d'Oeillet (Ussel)

    Le château d’Oeillet est situé à Ussel (Cantal) sur la route de Loubizargues. Connu depuis 1230, il porte le nom du ruisseau qui serpente à ses pied. Comme tant d’autres, il a souvent changé de... Lire la suite
  • Château d'Oyez (Saint-Simon)

    Un bijou architectural qui compte parmi les plus belles, mais aussi parmi les plus discrètes et les moins connues des richesses architecturales du département. Emergeant d'un écrin de verdure, à... Lire la suite
  • Château de Branzac (Loupiac, Pleaux)

    Surplombant la vallée de la Maronne, le château de Branzac a été édifié à l’emplacement d’une ancienne villa romaine, propriété de Maître Valancius, dont le nom, au fil du temps, s’est transformé en... Lire la suite
  • Château de Carlat

    Depuis le mois de juillet 2017, le château de Carlat, bien que détruit depuis 1604, se visite... virtuellement. Un voyage dans le temps qui se prépare et même se réserve ! plateau de Carlat de nos... Lire la suite
  • Château de Conros (Arpajon sur Cère)

    A l'heure où nous écrivons ces lignes, le château de Conros n'est malheureusement plus ouvert à la visite. Inscrit aux Monuments Historiques depuis le 30 septembre 1991, il comporte des éléments du XIIIe... Lire la suite
  • Château de Cropières (Raulhac)

    A l'origine Cropières, situé au nord de Raulhac, était une place forte destinée à défendre la vallée de la Goul, détruite par la Anglais en 1381. De cette période ne subsiste que la partie ouest de... Lire la suite
  • Château de Fargues (Vitrac)

    Le château est signalé comme « forteresse » ou « château fort » dès le XIIIe siècle, il s'agit d'un bien de la famille de Mellet (ou Méallet). Remanié plusieurs fois aux XIVe et XVIe siècles, il est... Lire la suite
  • Château de La Boyle (Brezons)

    Le premier château de la Boyle, construit sur le rocher de Meynial, le plus haut de la vallée de Brezons, fut brûlé par Renaud de Murat au XIVe siècle. Reconstruit au 15e siècle, il fut la propriété... Lire la suite
  • Château de La Cheyrelle (Dienne)

    A l'origine La Cheyrelle est une ferme manoir construite en 1858 par Auguste Felgères, maître des postes à Murat, et par sa femme Marie Peschaud, pour leur servir de résidence d'été et loger leur... Lire la suite
  • Château de La Grillère (Glénat)

    Le château de La Grillère est inscrit aux Monuments Historiques depuis le 12 février 1987 pour ses façades et ses toitures ainsi que pour sa grange, son escalier et son plafond peint à solive. Le... Lire la suite
  • Château de La Trémolière et verger de Déduit (Anglards de Salers)

    Inscrit aux Monuments Historiques le 14 octobre 1963, le château de la Trémolière a été classé le 2 mars 1981. Il est ainsi décrit sur le site du Ministère de la Culture : "Gentilhommière édifiée au XVe... Lire la suite
  • Château de La Vigne (Ally)

    Au Vème siècle, à l'époque de l'empereur Honorius, une colonie romaine est fondée par un certain Scaurus Aurelius d'où sortira, quelques siècles plus tard, l'illustre famille de Scorailles.  "Sur ce promontoire... Lire la suite
  • Château de Laroquebrou

    Le château de La Roquebrou (également appelé château des Montal) est situé sur un rocher au nord de la ville et la domine. Il était très fortifié et ses murs étaient crénelés. Amaury de Montal... Lire la suite
  • Château de Messilhac (Raulhac)

    L’emplacement de Messilhac était stratégique car la vallée du Goul, l’une des huit vallées qui trouvent leur origine au Plomb du Cantal, était une voie d’intrusion aisée de la Haute Auvergne par le... Lire la suite
  • Château de Pesteils (Polminhac)

    Le château de Pesteils, forteresse bâtie dés le XIIIe siècle, a été remanié au début du XVII et XIXe siècle. C'est une magnifique demeure féodale bâtie sur un promontoire rocheux surplombant le... Lire la suite
  • Château de Saint-Chamant

    Dans son ouvrage Chateaux du Cantal, paru aux Nouvelles Editions Latines (Paris, 1969), Léonce Bouyssou précise, à propos du château de Saint-Chamant qu'il est : "Situé sur une butte gazonnée... Lire la suite
  • Château de Saint-Cirgues (Saint-Cirgues de Malbert)

    La rencontre avec le maître des lieux, Benjamin, a eu lieu par un bel après-midi d’automne. Une solide poignée de main et … mon hôte m’entraîne à la découverte de son domaine, le château de... Lire la suite
  • Château de Salles (Vézac)

    Situé à Vezac, à 7 kilomètres d' Aurillac, le Château de Salles est un château de guet du XVe siècle qui jouit d'une vue exceptionnelle sur les monts du Cantal. Il possède un parc arboré de 8... Lire la suite
  • Château de Sedaiges (Marmanhac)

    Le château, ruiné au cours de la guerre de Cent ans, fut relevé à partir de 1461. L'édifice comprenait alors cinq tours reliées entre elles par des corps de logis entourant la cour centrale. En... Lire la suite
  • Château de Val (Lanobre)

    L'une des particularités du Château de Val, et non des moindres, est d'être la propriété de la commune de Bort-Les-Orgues (Corrèze) tout en étant situé sur le territoire de la commune de Lanobre... Lire la suite
  • Château de Vals (Saint-Santin Cantalès)

    Peu connu, sans doute en raison de sa discrète implantation au fond de la vallée de l'Etze, le château de Vals est situé sur la commune de Saint-Santin Cantalès, on y accède par une petite route... Lire la suite
  • Château de Veyrières (Sansac de Marmiesse)

    Situé au milieu d'une prairie, le château est composé de plusieurs éléments construits en maçonnerie de pierres brutes et couverts en lauzes. Un corps principal de quatre étages carrés fait office... Lire la suite
  • Château de Vieillevie

    Impossible de passer à côté sans lever les yeux, en effet le château de Vieillevie se dresse fièrement sur son petit promontoire (NDLR : Vieillevie est la ville du Cantal ayant la plus faible... Lire la suite
  • Château de Vixouze (Polminhac)

    Surplombant le village de Polminhac, le château de Vixouze veille sur son domaine, dont les premières fondations portent fièrement leurs 1000 ans d’âge. En effet, "Vixouze est mentionné pour la... Lire la suite
  • Château des Ternes

    Situé au beau milieu du village des Ternes, le château trône fièrement depuis le XVe siècle dans sa forme actuelle. Détruit lors de la Guerre de cent ans par les Anglais installés à proximité au... Lire la suite
  • Château du Cambon (Saint-Cernin)

    Cette ancienne place-forte des guerres de religion a conservé sa terrasse de défense, ses murailles et les vestiges de sa poterne, puis le château a été restauré et transformé en 1755 par le marquis... Lire la suite
  • Château du Chassan (Faverolles)

    Le château du  Chassan, inscrit aux Monuments Historiques par arrêté du 21 août 1992 est ainsi décrit sur la base Mérimée : "château édifié de 1773 à 1784 à l'emplacement d'une demeure féodale dont il... Lire la suite
  • Château du Sailhant (Andelat)

    Situé en plein cœur des volcans d’Auvergne et datant du XIIème siècle, le château du Sailhant est un château fort trônant sur un spectaculaire éperon rocheux de plus de 30 mètres de haut et dominant... Lire la suite
  • Châteaux de cartes... postales anciennes

    Les cartes postales anciennes (début du XXe siècle) sont une mine d'information sur notre patrimoine bâti, en particulier sur les châteaux du Cantal. De nos jours, certains se visitent (Val à... Lire la suite
  • Le château de La Moissetie

    Situé sur la paroisse Saint-Géraud, à mi-côteau en bordure de l’ancien chemin allant de la Visitation à Noalhac et Marcou, veille l’ancien castelet de La Moissetie. Il y a plus d’un millénaire,... Lire la suite
  • Le château de Naucaze (Saint-Julien de Toursac)

    Alors que sa construction était terminée depuis une grosse centaine d'année (1663), le malheureux château de Naucaze fut incendié et pillé en 1792 par une bande venue de Boisset, faits attestés par... Lire la suite
  • Le renouveau du château des Montal (Laroquebrou)

    Le projet était dans les tuyaux depuis un bon moment, il est une réalité depuis le deuxième trimestre 2020, c'est désormais une esplanade totalement repensée qui accueille les visiteurs du château... Lire la suite
  • Les ruines du château de Miremont (Chalvignac)

    L'existence d'un château sur l'emplacement des ruines de Miremont est attestée déjà au XIe siècle. La transcription du nom a évolué au fil du temps, au début du XIIe siècle, on écrivait "Miramonte",... Lire la suite
  • Les tours du Cantal

    Quiconque a un lien, de quelque nature qu'il soit, avec le Cantal, a, un jour ou l'autre, entendu parler du Dictionnaire Statistique du Cantal de Jean-Baptiste Deribier du Châtelet. Ce que l'on sait... Lire la suite