cp

  • 1

Surplombant le village de Polminhac, le château de Vixouze veille sur son domaine, dont les premières fondations portent fièrement leurs 1000 ans d’âge. En effet, "Vixouze est mentionné pour la première fois en 930 comme étant une villa dans une donation faite par Bernard de Carlat, vicomte de Carlat, à l'abbaye de Conques. Dans un aveu de 1267, le château fort de Vixouze est désigné comme un château et une tour, et un mandement dit château. Il s'agit probablement en partie du donjon actuel, datant du XIIIe siècle, de plan rectangulaire entouré d'une enceinte. Très endommagé lors des guerres franco-anglaises il fut en partie reconstruit à la limite XVe siècle, au XVIe siècle pour la tour d'escalier ajoutée hors-œuvre, et transformé en pavillon au XVIIe siècle". (source Wikipedia) 

vixouze cheval

Le château de Vixouze a été inscrit aux Monuments Historiques par arrêté du 7 novembre 2000 : "le château de Vixouges (nom de la famille qui le posséda jusqu'au 15e siècle) est un édifice résultant d'une succession de transformations et agrandissements à diverses époques, mais qui présente une certaine homogénéité. Au 13e siècle, se dressait un simple donjon rectangulaire entouré d'une enceinte ; fortement endommagé lors des guerres franco-anglaises, il fut en grande partie remanié et réaménagé (cheminées) au 15e siècle. A la même époque, sont élevées les tours d'enceinte sud-est et sud-ouest. Au 17e siècle, aménagement des ailes ouest (chapelle, four à pain) et est (reconstruction des murs). Au 18e siècle, construction d'un long corps postérieur, réaménagement du premier étage (plafond à caissons peints) , réfection totale des toitures, construction d'un perron et d'un mur de clôture."

Sous le règne de Saint Louis, Vixouze, Pesteil et Foulholes - aujourd’hui disparu - les seules forteresses de la Vallée de la Cère.

* * *

vixouze

Les Vixouze occupent cette place forte, depuis 1229 environ. Noblesse de chevalerie 1284-1355) et d’épée. Ils étaient plutôt hommes de guerre. Marguerite de Vixouze fonde une chapellerie en l’église paroissiale d’Aurillac. En 1439, Guiral de Vixouze obtient, pour remplacer l’ancien fort ruiné par les Anglais, l’autorisation de reconstruire un hôtel fort avec tours, tourelles, mâchicoulis, murailles, fossés, pont-levis, canonnières et bombardes nécessaires à la défense d’une place forte. Reconnaissance féodale en 1468. Il prête serment à Louis XI en 1470. La famille des Seigneurs de Vixouze ne s’était pas encore perdue en 1587 quand Henri IV écrivait le 29 avril de cette même année « Vixouze vous verra, Vixouze vous dira tout ».

Les Pages de Vixouze (1616-1802) étaient membres de la bourgeoisie, hôtel particulier à la ville et château à la Campagne. Deux d’entre eux se sont particulièrement distingués dans la région d’Aurillac. Subdélégués de l’Intendant, ils ont représenté au cours du XVIIIe la politique royale en Haute Auvergne. Les archives recueillies illustrent le travail et l’influence de cette famille dans la région. Antoine Pages de Vixouze (1697-1782), conseiller du Roi, lieutenant particulier au bailliage d’Aurillac et siège présidial, premier consul d’Aurillac (1750). François-Xavier Pages de Vixouze (1745-1802), lieutenant particulier au bailliage, sous-intendant du Roi, écrivain (une quarantaine de livres, journal), poète (notamment un poème au Roi, membre de l’Académie de Clermont Ferrand). Les Pagès de Vixouze sont à l’origine de grandes transformations. La façade fût éventrée pour y pratiquer des ouvertures, la tour d’escalier adjointe, les deux ailes et l’enceinte furent édifiées. Construction du long corps de bâtiment XVIIIe qui encercle le donjon (35 mètres de long), suppression de la deuxième enceinte. La fontaine et le porche sont du XVIIIe.

Les Dessauret d'Auliac, descendants des Pages ont vendu le château en 1913 à la famille Costes.

* * *

De 1990 à 2013, Vixouze a appartenu à l’artiste peintre André Léonard qui, après l'avoir restauré, y a organisé des événements culturels (concerts, expositions de peinture, de sculptures) ainsi que des réceptions.

Depuis 2013, le château, propriété de M. et Mme Serge Pilicer-Moncorger, est proposé à la location pour l’organisation d’événements, mariages, séminaires, etc.

 

Les châteaux

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Territoire | Le patrimoine